CHERCHEZ DANS CE BLOG

mardi 9 octobre 2007

LAPORTE CRANE UN PEU !

Il faudra qu'il se repose l'ami Laporte, quel que soit l'issue de cette coupe du monde de Rugby. Il va falloir qu'il suive une cure de désintoxication ovalistique avant de rejoindre l'équipe de Sarko. Plus question de rester les yeux fixés sur l'écran de son ordinateur à disséquer les séquences de jeu de ses protégés. Il devra s'occuper de tous les sports : la pétanque, le badmington, la corde à sauter, la chasse à l'escargot en VTT, le windsurf à géométrie variable, la brouette japonaise à extension quadrilatère...
Il devra délaisser le jargon du milieu et la troisième mi-temps. Il pourra toujours écrire un essai, ou se lancer dans la mêlée électorale ou encore former le PAC (Parti des Arrivistes Combattants). Une belle carrière s'ouvre à lui dans les eaux magnifiques de la politique. Il verra ce que ces eaux valent !

LA CHANCE ELLE RIT !




Quelle joie pour Rachida de faire le ménage. Elle l'a dit chez Drucker : "Petite, j'aimais aider maman. Une vraie petite ménagère !". Il fallait bien cette perle rare pour redonner du lustre à un ministère terne, aussi poussiéreux que les lois obsolètes qu'on cherche à détruire. Elle va donc s'occuper magistralement du parquet. Cela lui procure heures de nettoyage mais elle juge cela primordial. Cela sentence !

AMARA MAL AMARREE !

Elle a pris le voile, heu non la voile pour naviguer en eaux libres. Elle a ainsi provoqué des tempêtes dans une majorité qui cherchait à la mener en bateau. "L'ADN, je ne suis pas d'accord, parce que je pense qu'on touche à quelque chose qui n'est pas bon pour notre pays", a-t-elle déclaré lundi à des journalistes. Le capitaine Heurtefeux en est encore tout estomaqué ! L'amiral en chef, Nicolas, a avalé sa casquette devant tant de révolte. Sûr que Fadela Amara risque le séjour en cale sèche avec du pain sec et de l'eau pour avoir persisté :"Je le dis aussi en tant que fille d'immigrés : y'en a marre qu'on instrumentalise à chaque fois l'immigration, pour des raisons très précises. Je trouve ça dégueulasse!".

Comme disait Chevènement (le torpilleur de Ségolène comme le dirait BHL) : un ministre ça ferme sa gueule ou sa démissionne ! Et si justement la "ni pute ni soumise" était rentrée au gouvernement pour jouer l'ouverture de ....gueule ! Oh putain ! Ca barde !

TU ME RASES POUTINE !!

Il s'est rasé durant des mois, devant sa glace, en y pensant. Et puis le voilà sur la plus haute marche efflanqué d'un Kouchner pour ses visites à l'étranger. Le voici en visite à Moscou où le futur ex président russe va l'accueillir. "Tu me rases Poutine" devrait dire notre petit Nicolas qui n'aurait, théoriquement, plus besoin de saper le surplus pileux de son visage puisqu'il a atteint son but élyséen. Mais peut-être craint-il de ressembler au Ché dont on fête le quarantième anniversaire de la mort. Vrai, je m'égare. Donc Nicolas va voir Vladimir pour lui dire tout le bien qu'il pense de lui. En toile de fond l'affaire Anna Politkovskaïa, cette journaliste assassinée il y a un an.

- L'enquête suit son cours, dira Poutine
- Le cours de la Volga, répliquera Nicolas. On va noyer le poisson !
- En parlant de poisson, encore un peu de caviar. Ca vient de nos esturgeons !
- Non pas esturgeons, Est : urgence ! Urgence à vous démarquer de la mafia. Urgence à devenir plus démocrates si vous voulez adhérer à l'Europe... Surtout que votre gaz nous intéresse !
- Ah nous y voilà... Et si je baisse le prix du gaz je pourrai conserver ma médaille, vous savez la légion d'honneur
- Ah cette breloque que vous a donnée mon prédecesseur. Soit !
Ah les petits truchements internationaux !