CHERCHEZ DANS CE BLOG

jeudi 31 janvier 2008

LA FORCE DES NOTES

Un jour les notes du damné
Feront des portées.
Le prisonnier aura la clé
De sols si dorés.
Qu’il n’osera s’y aveugler
Tant déconcerté
Par la musique du soleil
Symphonie d’éveil !

D’espoirs qui décrochent en soupirs
La prison délire.
Mais des lyriques chant d’amour
Renaîtront un jour.
Dans les cellules décelons
Déjà le violon
Qui vibre sous l’archet des pleurs
Secrets, rédempteurs.

La peine qu’il admet trop nomme
La mesure des hommes.
En deux temps ils l’ont condamné
Aux barreaux rouillés.
Il se repent et l’arme honnie
Prie, docile, assis
Sur le sol, si las si l’arrêt
Sait s’éterniser.

Matin de maux, matons, mutins
Sont malheureux freins
Coupler coups plaies au creux des reins
L’acide aussi teint !
Pourtant dans son exil aphone
Il purge et siphonne
Nombreux ronds d’eau de l’amertume
D’éclats, vœux sains, s’allument !

Un jour les notes du damné
Feront des portées
Pour la jolie fleur parfumée
Docile, adorée.

LE MORAL DE GIULIANI S'EFFRITE ; MAC CAIN BAIGNE DANS L'HUILE, OINT, OINT !

John McCain, désormais favori à l'investiture républicaine après sa victoire dans l'Etat de Floride (où il a fait ami-ami avec son électorat), a les yeux tournés mardi vers le "Super-Mardi" du 5 février. Et il hérite d'un renfort musclé en la personne de Schwarzy, le géant Schwarzenegger (en Autrichien : le noir dans ces œufs m’écœure !).

Rudolph Giuliani, l'ancien maire de New York lui, a été envoyé au placard ! Lui qui avait tant mouillé la chemise à la suite des événements du 11 septembre 2001 (vous savez les tours du Trade Center ?). Quelle ingratitude !

La caution du gouverneur de Californie est une bonne nouvelle pour John McCain en vue de la primaire du "Golden State" :

- Merci Arnold, tu muscles ma campagne !

- C'est mieux pour toi ! Je donne une image sportive car, franchement "Mac Cain" ça ne le fait pas ! On imagine des frites grasses ! Beurk !

- Mais non j'ai la grâce avec moi ! Et vous, chers électeurs, vous m'épatâtes !

CHEZ CASTRO (AINSI GAI VA RAT !)


Chez Castro y'a tout c'qui faut
Faucille et puis marteau
Il est toujours fidèle
A ces idées pas très nouvelles
Castro, Casse trop, Casse trop Cuba :
La liberté est toujours là !
(il manque la musique mais je suis sûr que vous la connaissez ! Ah la pouvoir de la Pub !)

LE SUD (CLIN D'OEIL AU REGRETTE NINO FERRER)

C'est un endroit répandu pour sa savane
Les safaris
Il y a des singes, des éléphants et girafes
Et c'est joli
C'est bien dans le Sud
Le temps dure longtemps
Pour cet Occident
Cadreur animalier..
Jolies photos d'été.

Un jour où l'autre il a fallu cette guerre
Et le sang vint
On n'aime pas ça mais on ne sait pas quoi faire !
Kenya, le déclin !
C'est bien dans le Sud
La guerre dure longtemps
Et les éléphants
Ne seront plus filmés
Sous le soleil d'été

PNB ET BNP : CROISSANCE AU RENDEZ-VOUS ?


Le 24 janvier dernier, une heure à peine après la galère de la Société Générale, la banque BNP PARIBAS avait tenu à mettre les choses au clair : pas de ça chez nous, y'en a chez la voisine (des fraudes) mais ce n'est pas pour nous, youh ! Elle l'écrivait même noir sur blanc (pour ne pas l'écrire en noir sur rouge) !

Dans la foulée elle a déclaré 8 milliards d'euros de bénéfices !

Cependant la BNP fait la fine bouche :

- Avec la connerie des subprimes aux USA on sent venir des tendances à la baisse. Sûr que la croissance va s'en ressentir. Le PNB va prendre du plomb dans l'aile !

Frileuse la BNP pour ne pas avancer à découvert ! Elle feint la peur de la récession mais prépare une petite OPA amicale sur la Société Générale (elle n'en est pas à sa première tentative dit ma tante hâtive à retirer ses économies de la SG . Et oui, ma tante Andrée n'a pas assez de mots vils pour la SG, t'entendrais tante Andrée !)

Un ami à moi qui est abbé (ils sont abbés de père en fils dans cette famille tout en conservant un esprit sain !) m'a dit : "La BNP on leur donnerait le Bon Dieu sans confession !"

Mais, en fait, dit l'abbé :"Haine paie !"

mercredi 30 janvier 2008

IL PARLAIT TROP

Ils s’aimaient tant
Et cet aimant d’amour les fit marier à temps.
Pour ne pas enfanter avant
Ce n’eût pas été convenant !
Ils se marièrent dans le midi
Et il y eut près d’Albi noce.
On leur lança des grains de riz
C'est le triptyque : riz, noce, Eros !

Ca ne les empêcha pas quelques mois après
De se brouiller.Car le bébé était bronzé
Comme un travailleur émigré.

Et l’époux s’ét (6 fois)
Et l’époux s’étonna..

« Pourquoi donc ce teint bis, ma biche ?
Pourquoi ce bébé coloré ?
Avoue donc que tu m’as trompé avec Jo le Sénégalais ! »
Il lui criait des flots d’injure
Et dès lors la scène égalait
A un faux semblant de rupture et de divorce consommé.

Il la traînait comme un boulet.
Il la traitait même de traînée !
Alors, un jour, elle l’a tué :
Je remercie le pistolet hé épistolaire !

Il parlait trop
Il parlait trop
Il parlait trop
Il hurlait tant
Il criait tant
Il hurlait tant
Que sa femme a dû l’taire !

ECRITS VAINS…

Mes chants sont-ils méchants
Qu'ils dégainent la haine ?
Je ne suis qu'un marchand
De rêves qui vous gênent.

Je vomis les mots vils
De vos pensées sans paix
J'éructe les périls
Qui vous sont occultés.

Je crie, moi l'écrivain
De vingt cris vains qui vont
S'endormir sous le train
De votre dérision.

Je sens l'inanité
De tant de mises en garde
Sous votre vanité
Qui les juge ringardes.

Qui crie le vent mauvais
Le mièvre n'émeut pas.
L'endormi gendarmé
Craint le nouveau combat.

Devant l'écran les crans
S'étiolent trop passifs
L'esprit s'assoupissant
S'épaissit de poncifs.

La vie craint l'écrivain
Qui crève le vernis
Du modèle qui convainc
Les esprits démunis.

Et je m'en vais errant
Dans l'artère innervée
De la cité tuant
Ses rêves suspectés.

LA MAAF SANS CORPS DE KHORSAND


Le comédien Philippe Khorsand, révélé au grand public par les séries TV "Palace" vient de mourir à l'âge de 59 ans. Il est connu, également, pour une parodie de "Palace" à travers un détournement publicitaire diligenté par la MAAF.

Dans ce spot publicitaire il incarne un directeur de la MAAF qui multiplie les cadeaux aux clients, défiant toute concurrence, et que cherche à coincer un client grognon ("je l'aurai !")

Ce n'est pas ce client grognon qui a fini par l'avoir mais cette brave camarde !

Sans son héros, la publicité MAAF continuera-t-elle à égayer nos écrans ? Pas sûr !

J'espère, en tout cas, que Khorsand avait souscrit une assurance décès à la MAAF et que celle-ci lui avait fait un rabais conséquent !

Sinon ce serait la MAAFIA !

PAS D'ATARAXIE DANS LES RALLYES DES TAXIS

Les taxis ont joué au Rallye Escargot dans beaucoup de villes de France pour protester contre la proposition Attali de dérèglementer leur profession. L'ataraxie (quiétude de l'esprit) n'était pas au rendez-vous dans les esprits des chauffeurs échauffés par de telles incongruités à l'endroit de leur noble profession :

- Fais chier Attali, si sa proposition est adoptée on peut aller pointer chez chaumdu. Y'aura que des concurrents et comme y'a déjà pas assez de clients !

- Ouais, cette enflure (notons qu'ils sont vraiment remontés ce qui les rend grossiers !) veut que n'importe qui puisse conduire un taxi, même sans licence. Nous on s'est cassé le cul (las) pour acheter cette putain de merde de licence et voilà que de nouveaux 
chauffeurs pourraient devenir taxi sans l'avoir. C'est comme si un marchand de Ricard pouvait vendre dans son bar sans avoir la licence IV ! J'hallucine !

En attendant, Jacques Attali qui devait se rendre en taxi au ministère de l'Economie (Bercy, Bercy beaucoup !) a dû se replier sur le RER !

- C'est peut-être pas une bonne idée que j'ai eue là, songe-t-il !
Mais Attali c'est peut-être comme Attila : un fléau !

Si, par sa faute, des taxis se retrouvent sur la paille on pourra parler d'une profession empaillée : quelle taxi..dermie !

mardi 29 janvier 2008

QUE DEVIENT MEGRET ? IL MAUGREE ?



Que devient Bruno Maigret..euh Mégret le petit lutin charmant de la politique d'extrème droite (dit "le nain" par le gros à l'oeil de verre, du fait qu'il est pupille de la Nation) ?C'est incroyable que plus personne n'en parle alors que la tendance est plutôt "petit" en matière d'hommes politiques...regardons Sarkozy, petit par la taille et grand par le talon.

Bruno se morfond dans son mouvement MNR qu'il a failli rebaptiser MNRV (Aime énerver !) mais il s'est ravisé car il laisse les calembours à son faux ami, le gros susnommé (auteur de "Durafour crématoire" et autres subtilités sémantiques du genre !).

Bref, Bruno s'ennuie sec et vit trop laid !

Le gros susnommé dit encore de lui : Mégret ? C'est un commis ! Pas comique !

Et le commis sert !

TONTON : ENCHERE ET EN HAUSSE !

Il est mort depuis plus de 10 ans mais il revient toujours à la surface. Tonton (dit Mitterand) revient sous les feux de l'actualité (entre l'affaire SG et l'arche de Zoé Hohé hohé) par l'entremise de sa promise et femme, Danièle, qui a mis ses vieilles affaires aux enchères ! La recette ira pour le compte de France Liberté, une association chère à Danièle.

Le chapeau de tonton a été vendu pour 7800 € ! C'est quand même un peu plus cher que la chaussure à 1 smic (x 2 car il s'agit d'une paire) qu'avait achetée Mr Dumas (pas le romancier, l'homme politique, l'ami de tonton) à sa favorite, Deviers Joncourt ! Mais bon, c'est le chapeau de tonton, son couvre chef : et vu qu'il a été durant 14 ans notre chef on comprend le prix qui échappe aux règles les plus élémentaires de l'Argus.

La robe d'avocat de tonton (et oui, il a été avocat et c'est un métier qui plaide en sa faveur car Sarkozy lui aussi est avocat !) a été bradée pour une somme minable de 8000 € ! Franchement 8000 € pour une robe portée par Mitterand ! De qui se moque-t-on ?

Non, là les enchères se dérobent ! La robe, peut-être reprisée, n'a pas été assez prisée !

Bon, il faut dire que le pouvoir d'achat des Français ne permet pas de dépenser plus quand on gagne moins ! Nous traversons des ans chers !

A LA SG BOUT-ON ASSEZ POUR DIRE : "BOUTONS BOUTON !"

Dans la fièvre de la fraude de la Société Générale, la température qui frappait jusque là Jérôme Kerviel est légèrement retombée selon les mèdecins boursiers. En revanche, une hausse de fièvre a été constatée chez Daniel Bouton, 57 ans, le PDG de la banque, en poste depuis dix ans.
- Ce PDG ne peut s'exonérer des responsabilités, a dit Nicolas Sarkozy
- Game Over for Bouton, a précisé Mme Lagarde qui, visiblement, a du mal à s'extraire du langage shakespearien
- Il faut que Bouton parte, a renchéri Rachida Dati. Il faudra l'heureux mercier (en terme de boutons quoi de plus logique !)
C'est donc la guerre pour Bouton qui risque, en plus, de voir une fermeture éclair pour sa noble société, quel pantalonnade !

lundi 28 janvier 2008

MITTAL MET-IL LE METAL A MUTER ?



Le PDG du groupe sidérurgique ArcelorMittall, l'indien Mittal, a assuré que les salariés de l'aciérie
de Gandrange (Moselle) seraient reclassés après la fermeture de leur site !
- Don't worry, be happy (il parle anglais comme tout Indien) vous retrouverez un emploi dans votre bassin. Mais il faudra vous jeter à l'eau !
C'est vrai qu'ils se métallo !

dimanche 27 janvier 2008

LA LANGUE DE BOIS

Politiciens
Police y tient
Vous nous faites
Le discours sécuritaire.Mais moi j’ois (ter)
La langue de bois
Pour les banlieues
Des débats sur les bancs ont lieu
Mais dépité j’y crois peu
Car moi j’ois (ter)
La langue de bois

Il y a la langue d’ébène
Pour les éboueurs, les chauffeurs de bennes
Les émigrés de la misère
Dont le sale air
Implique un délit de faciès.
Il y a la langue de boulot
Pour alléguer qu’il n’y en a pas de trop
Mais qu’on va tout faire illico
Pour en créer
Ca fait 20 ans qu’on nous promet !

C’est à l’ENA
Cette année là
Qu’ils apprirent
Bien des mensonges et les pires
Instaurant de surcroît
La loi de la langue de bois.
Tant de promesses
Que dans la voix les mots pressent
Et que renchérit la presse
Divulguant sans émoi
Les mots de la langue de bois.

Il y a la langue d’if
Le fameux si de la langue de Shakespeare
Comme chez les anglais tout s’empire
Quand on promet
Avec des « si » chloroformés.

Il y a la langue de chêne
Pour tout orateur dont les mots déchaînent
L’utopie en traits de slogans
Faudrait pourtant
Ne pas nous prendre pour des glands

Rodomontades
Billevesées ou balivernes
Votre discours c’est Jules Verne
Le talent en deçà
Affligeante langue de bois.

Mauvais prophète
Sans concurrent qui la guette
L’unique pensée secrète
Des idées sans éclats
Revoilà la langue de bois..

Voici la langue de frêne
Pour le trublion qui soudain se freine
Retenant toute frénésie
Dans le souci
De ne pas troubler nos ennuis

C’est la langue du noyer
Qui vient immerger toutes nos idées
Et tous nos débats tôt bâtards
Sont en retard
Il faudrait changer notre histoire !

Il serait temps
Car tout ce bois qu’on déverse
Fera le lit des perverses
Idées qu'autrefois
Nous assénaient les sournois.

A tant parler
Sans jugement et sans âme
On attribuera les armes
A qui montre du doigt
Les maux qu’on ne soigne pas (bis)

LE MANCEAU PAS MANCHOT S'EST QUAND MEME INCLINE

Tous les kangourous d'Australie ont suivi la finale du tournoi de Tennis en se disant que c'était dans la poche pour le Français Jo-Wilfried Tsonga, le petit gars du Mans, dument devenu la coqueluche du tennis mondial après avoir terrassé Nadal en demi-finale !

Mais voilà, Tsonga est tombé sur un os serbe du nom de Djokovic.
Le Serbe ayant perdu le premier set (4-6) allait se rattraper ensuite (6-4, 6-3, 7-6[2]) pour décrocher son premier titre du Grand Chelem !

Désolation au pays des rillettes :

- Jo-Wilfried devait gagner, dit un Sarthois inconsolable, c'est le meilleur !
- Oui, renchérit un autre Sarthois, il a frôlé l'exploit ! Mais c'est un futur numéro 1 ! Un futur Noah !

On en accepte l'augure : si les petits cochons ne le mangent pas. 

C'est à dire s'il ne boit pas la coupe des vices : argent, avidité. Oui, que le fric ne pourrisse pas sa progression et qu'il ne chante jamais : ambiance à fric ah !

Mais le connaissant (enfin si peu !) je ne pense pas que, pour lui, le tennis sera quête..de profit !

CETTE SOCIETE SE SENT COMME EN TERRE


UN MUR : HAMAS TIQUAIT ! ET BOUM ! C'EST GAZ ? HA !!

Puisqu'à l'Est c'est le blocus israélien et que les fils de David les prennent en bien pâle estime ; puisqu'à l'Ouest c'est l'Egypte, pays de frères..alors ! Il suffisait de faire le mur !
Les palestiniens de Gaza ont donc réquisitionné quelques vieux bulldozer, totalement amortis selon un plan dégressif sur 10 ans en respect des normes comptables et hop ! Boum ! Comme un gaz qui explose, le vieil engin de démollition a asséné des coups de béliers au mur séparant l'ancien pays des pharaons et cette minuscule bande de Gaza.
Les soldats égyptiens n'ont pas trop voulu repousser leurs frères arabes. Les habitants de Gaza, dopés par la propagande du Hamas, ont donc franchi le mur déglingué !
Ils sont allés faire leur emplette sur le territoire égyptien car ils manquent de tout.
- Ce que je n'ai plus chez moi je vais le quère en Egypte, dit un vieux Palestinien édenté et visiblement de retour du nord de la France (où il était maçon et où il a acquis les rudiments du patois local !)
Comme lui, des dizaines de milliers de Gazaouis (habitants de Gaza) gazouillent car ils sont sereins !
La "chute du mur" de Rafah pourrait ressembler à celle du mur de Berlin, Rostropovitch et son violoncelle en moins ! Elle ne fait pas l'affaire des USA et d'Israël qui voulaient asphyxier le Hamas dans cet étroit corridor qu'est la bande côtière de Gaza.
- On aimerait dégager Gaza, a confirmé un membre du Pentagone, car on préfèrerait voir le Fatah revenir au pouvoir en Palestine ! Il est plus gentil que le Hamas et puis il ne revendique pas la suppression d'Israël !
Il faut donc asphyxier Gaza pour tuer dans l'oeuf le Hamas !
En attendant le mur éventré ne permet pas d'arriver à cette fin. Les Gazaouis mettent les moteurs plein gaz, ah oui, pour aller faire les courses en Egypte, faisant ainsi un super pied de nez au blocus des Israéliens.
- J'ai ruse à l'Est mais à l'Ouest c'est du gruyère, me reconfirme le vieil édenté.

samedi 26 janvier 2008

LE RETOUR DE 68 AU GRAND GALLO

Pour fêter ses 40 balais bien frappés notre petit mai 68 n'a pas attendu son anniversaire. D'ores et déjà il se fait inviter sur les plateaux de TV et fait publier des volumes en veux tu, en voilà. Premier avatar de cette réhabilitation de Mai 68 : une émission animée par Marie Drucker !
La jolie journaliste, bien pistonnée par sa famille, a cru bon renvoyer l'ascenseur à son éminent oncle, le dit Michel Drucker, en recevant Michel sur le plateau de France 3.
Objectif de la manoeuvre : évoquer Mai 68 et la télévision de l'époque.
Max Gallo était là également. On eut droit aussi à Koen Bendit (ben dites ! Quel peuple !) plus rouge que jamais. Balladur est venu également et nous a demandé de nous arrêter de penser que Mai 68 n'avait servi à rien ! Oh..je sens que ça ne va pas plaire au petit Nicolas qui voulait raser (gratis ?) le fameux évènement qui fit bouder à Baden Baden le grand Charles !

vendredi 25 janvier 2008

ATTALI NARRE GANDHI ET NICOLAS EST UN DOUX


Attali ne se contente pas d'établir un rapport pour relancer la croissance en France ! Et non ! Il publie un gros pavé qui narre la vie de Gandhi ! Il a refilé le bouquin au petit Nicolas qui s'en est inspiré, tout de go, avant son voyage en Inde.
On l'a vu poser en tenue simple du Mahathma :
- Ma hâte m'a souvent desservi et à présent je suis un adepte de la non violence : je ne veux plus me faire violence, dit notre président tout en fumant du chanvre indien.
Fillon, habillé en Nehru, lui donne le change mais.. Fillon sera privé de voyage ! Nicolas en profitera pour prendre du bon temps, loin des turpitudes de la Bourse.

TROP TARD ?

Il n’est jamais trop tôt
Pour dire qu’il est trop tard
Nul n’a assez de mots
Pour dire qu’il en a marre.
Assez d’hypocrisie
Et du duplicité.
Il faut gratter le faux
Qui nous empreint d’un fard.
Quittons les noirs dépôts
Prenons le blanc départ
La guerre n’est pas un show
C’est le canon d’un char.
Assez de boucherie
De basses boues charriées
Pour de l’argent servile
Qui sert vile avancée.
Ainsi du cimeterre
Jusqu’à nos cimetières
Et de toutes ces bombes
Jusqu’au fond de nos tombes
L’homme a créé la mort
En mécréant mentor
A tué ses voisins
Pour un bout de terrain.

Mais la Terre est à tous
Et si ses Etats toussent
Sous les assauts des gaz
Dans les bois qui s’embrasent
Il reste dans nos cœurs
L’indicible lueur
D’une paix espérée
Qui ne doit plus douter
De notre volonté
A la re susciter

JE SLAME...EST-CE L'AME QUI S'LAMENTE ?

Depuis plus d'un an je slame ; mon petit corps malade est accro de mots dits, de mots mis sur du papier et qu'il faut que je régurtite aux oreilles d'un auditoire que je retrouve les lundis soirs au café "le moonlight sérénade" - rue des stations à Lille.

Le moonlight (cliquer sur mon lien) c'est le rendez-vous des slameurs lillois. Même Mohamed, un musulman, y slame ! Slamer, c'la met du coeur pour le slameur, pour l'auditeur. C'est de la poésie qui s'évoque, se vocifère, se sussure, se lamente, s'épanche, se violente, s'exprime...

Je reprends mes chansons et les dépouille de leur écorce musicale ! Ne reste que le texte : brut, fragile mais en même temps robuste, charnel, émouvant, charmant !

Un peu de poésie que je tente quand ma peau hésitante s'émancipe et s'aime en si paisibles vers s'exprimer par ma voix !
Tu slames et il fallait que je slamasses (cela masse quoi ?) pour t'accompagner ô mon frère poète !

Si tous les slameurs du monde...

Et jusqu'à notre mort, slamons. Et même après : slam en terre !

jeudi 24 janvier 2008

LA SAUCE Y ETAIT GENERALE !!!

Il pleuvait dru sur les toits d'une noble institution financière
Il pleuvait dru des chiffres erronés
Par un trader qui d'un trait d'heures
Gomma l'honneur du financeur
Par des malversations et leurres !

Il pleuvait cru et la sauce y était :
Gènes et râles sous l'écran de millions mal placés
Des folies de placement sur des actions risquées
Le trader sous le coup d'un émoi déprimant
Aurait placé l'argent de trop nombreux clients
Dans des titres alourdis de rumeurs versatiles
Il en attendit gains ; le marché versa-t-il
Des plus-values coquettes ? Que nenni, las, il chut
Traînant dans son forfait une banque cocue
Par celui qu'elle croyait un savant de la Bourse
La voilà qui se noie et se perd dans la course
Déjà fort entachée par le Krach insolent.
L'argent fût-il urgent, n'est que futile art, gens !

mercredi 23 janvier 2008

ARDISSON : SON ART DIT SONNE...MAL

Ardisson ce n'est pas comme la religion : s'il n'existait pas, il ne faudrait surtout pas l'inventer !

On se demande comment un personnage aussi grossier peut se défricher une terre d'audimat, qui plus est sur une chaîne noble comme Canal + d'où sont tissus (quel métier !) de braves gars comme De Caunes (le fils) ou Garcia (son collègue farceur).

Sa dernière incongruité il l'a réservée à l'endroit de Miss France, soit Melle Begue, en la traitant de pute ! Et ce devant Mme DeFontenay qui a failli avaler son chapeau !

Bon, d'accord, Melle Begue a laissé trainé la beauté de sa nudité anatomique sur le Web. Et alors ? Est-ce une raison pour la traiter de pute !

Si encore il avait dit "péripatéticienne" ! L'insulte eût été moins offensante (car déjà pas comprise par 80 % des téléspectateurs !)
Mais non "pute" ça claque bien. C'est court ! Ca fait mal comme une batte de base-ball !

Pour le relaxement, la libido sans se ménager, choisissez bien, choisissez pute ! Voilà une publicité que Thierry Ardisson pourrait faire sienne (si jamais il était viré et qu'il devait se reconvertir dans la Pub).

En attendant Melle Begue va porter plainte pour "publicité mensongère".

- En effet, je ne suis pas une pute. J'ai un label "Miss France" à défendre ! Je suis estampillée "TF1-JPF". Et c'est mon dernier mot...Jean Pierre !

L'insulte hardie sonne...le glas du présentateur tout de noir vêtu ?
A voir...

En attendant, dans un coin de Paris, une véritable prostituée continue son dur métier et se moque bien de toutes ces histoires. Elle a eu 6 enfants de son mec : aux impôts elle déclare un mac, six mômes !

GUERRE ET PETS (Poésie dans le vent...pire !)

Les pêts de Damoclès
Sous le glaive qui presse
Les pêts des députés :
Travées lèguent alizés.

Les pêts plutôt pincés
Grenouilles de bénitier
Pieuses, laissent pêts rances
Voler dans le silence.

Le pêt de la pétasse
Pincé comme une tasse
Entre deux doigts vernis
Sans effluve et sans bruit.

Le pêt du gros marchand
Autant gras qu’odorant
Savant dosage d’huile
De choux et de lentilles

Pêts des fils de Sion
Soulage les colons.
Sentons là paix des braves ?
Non, délabrée l’épave !

L’écho du vieux vicaire
Au cours de la prière
Fuit le saint sacrement
Jamais le pêt n’y tend !

Le vent dans les rapports
Désacralise un corps
Car jamais le pêt n’hisse
L’amour vers les délices.

Le pêt sec de l’enfant
Devant le cahier blanc
Angoisse, fallait normal
Réviser les annales.

A tous vents, en tous temps
Flatulences des gens
Suscitent indignation
Ou rires à profusion.

A tous vents, en tous temps
Des ventres bourdonnant
S ’échappent nos humeurs
En gaz évocateurs !

mardi 22 janvier 2008

PLEBISCITER PUBLICITE ET FAIM DE TF1

Alors comme ça les publicités vont devoir déserter les chaînes publiques pour venir trouver refuge chez TF1 et étoffer les profits de Mr Bouygues (roi du ciment téléphonique). On aura donc :

- une chaîne privée réceptable de tous les spots qui, auparavant, auraient adoubé France 2 et 3 voire France 3 et 2
- des chaînes publiques, privées de la manne financière des annonceurs et qui vont devoir faire des émissions moins coûteuses.

D'un côté une chaîne où Claire Chazal devra, toutes les minutes, s'arrêter pour laisser passer une page de publicité.

On imagine bien :"aujourd'hui Nicolas Sarkozy est venu rendre visite aux marins pêcheurs de Concarneau (deux conques..Arnaud et sans OGM !) et...je vous vous prie de m'excuser mais je dois passer une page de publicité : heureusement qu'il y a Findus, Findus.

Donc je disais que Mr Sarkozy, où en étais-je ?

Déjà que la pauvre Claire s'embrouille avec son prompteur (heu..heu..beuh..) si en plus elle se fait interrompre tout le temps par la pub... Wallon nous ? Disait le Flamand !

Et d'un autre côté France 2 qui se voit obligée de demander à Drucker d'animer son émission "Vivement Dimanche" mais avec un salaire divisé par 10 (le fameux "travailler plus" pour gagner moins !), des canapés rouges remplacés par des tabourets Ikea et des vedettes interdites de plateau et donc remplacées par des intermittents du spectacle modestement subventionnés par un Ministère de l'Inculture.

Et tout ça sous l'égide de la TNT !

Nous vivons une religion cathodique pas très orthodoxe, dirais-je en protestant.

CLINIQUE INIQUE

Dans la clinique aseptisée
Par une science trop féconde
L'humain résiste désormais
Au courant des robots qui grondent.

L'humain c'était le cœur du soin
L'écrin de sourire et de charme
Une main qui rendait serein
Un mot qui asséchait les larmes.

Au fond d'une poche d'espoir
Les infirmières veulent encore
Se découvrir dans leur regard
Le reflet de l'amour qui dort.

Elles se piquent au grand sentiment
Que d'aucuns trahiraient pour voir
Se mieux rôder le rendement
Dans cet univers de couloirs.

Médecins irrévérencieux
Pour l'âme des patients mourants
Sachez que la mort a des yeux
Qui vous fusillent méchamment.

Lorsque de vos procédés fous
Elle nous enseigne témoignage
Que vous ressentez du dégoût
Pour elle et pour ses longs voyages.

La maladie devient produit
A retraiter par la machine
Les maux emplissent les conduits
Des engins aux bruits de turbine.

Et sous sa blouse la soignante
Fend l'amertume des sanglots
Face à la souffrance poignante
De ceux à qui on ne dit mot.

J'OIS JOYON : JOIE Y EST !


Francis Joyon est revenu avec son trimaran rouge d'un joli tour du monde et, à cette occasion, a de bouclé le tour du monde en solitaire en multicoque en un peu plus de 57 jours : c'est un record ! Au fil de ses interview le skipper d'IDEC n'a cessé de vanter les mérites de son trimaran rouge sans vouloir reconnaître qu'il avait pratiquement accompli à lui seul le travail d'un équipage de douze hommes :

- c'est exagéré ; j'ai bossé comme un dingue, c'est vrai ! Mais je ne remplace pas 12 hommes. Tout au plus, comme on m'avertissait de certains risques, je vaux deux hommes. Un homme averti en vaut deux.

- C'est fou quand même ! Vous pulvérisez le record du tour du monde à la voile !

- Bah c'est le vent qui a été favorable ! Je n'ai rien fait ! C'est lui qui soufflait intelligemment et souffler n'est pas jouer. Ah il ne s'est pas amusé pour maintenir son souffle

- M'enfin quand même, vous avez combattu la fatigue !

- Oui, ça j'avoue ça m'a fatigué. Mais je prenais des vitamines et du magnésium.

- Quand même vous êtes un crac !

- Un Krach ! Ah non merci bien ! En tant que capitaine au long cours je n'ai jamais de problème de liquide : je vis dessus.

LA FED : HEBETER LES SOTS ET BAISSER LES TAUX

Parce qu'ils sont vraiment sots et n'y comprennent rien au dieu Marché (qui devrait marcher tout seul selon Smith un copain à moi) la Fed (Réserve Fédérale Américaine) a montré aux spéculateurs qu'ils ne devaient pas paniquer :

- Vous êtes biens sots d'être pessimistes pour une toute petite récession qui s'annonce aux USA. Dans ma grande sagesse je baisse mon taux directeur à 3,50 % Hé oui, je rends l'argent très bon marché : vous allez pouvoir emprunter mes cocos. Emprunter plus pour rembourser plus !

Bush se sent rassuré car ce petit coup de pouce de la Fed va lui permettre d'accomplir son plan de relance (voir article précédent) que boudent, visiblement, les places financières.

C'est vrai que Bush semblait complètement emprunté quand il a annoncé ce plan : il en perd la saison ! Pour lui "en printemps" c'est "temps d'été" !

lundi 21 janvier 2008

QUI BAT QUI ?

Les bidonvilles de Nairobi, la capitale kényane, sont devenus ces derniers jours le terrain d’affrontements violents entre les ethnies qui soutiennent le président réélu Mwai Kibaki et celles qui, parce qu'haine y a, se rallient à Raila Odinga, le rival malheureux.

La réélection du président le 27 décembre dernier, que l’opposition conteste en criant à la fraude lors du scrutin, a mis le feu au poudre et exacerbé (exact ! Serbe est le modèle pour certains Africains qui veulent rejouer la purification ethnique) les tensions entre les 42 ethnies que compte le pays.

Bref, les safaris sont suspendus et les éléphants ne cessent d'y voir là une menace pour le pays

- Plus de touristes et plus de devises, dit Dumbo le mâle d'une bonne quarantaine d'années.
- Ça fait perdre du fric aux tours opérators et le cours de leurs actions est en chute libre. Y'a qu'à voir la gueule du CAC 40 actuellement ! renchérit une éléphante FMiste, proche de Strauss-Kahn (mammouth socialiste par ailleurs et pas railleur pour un sou !)
- C'est pas dû à ça, rétorque un éléphanteau féru de monétariste friedmanien. C'est dû à la récession aux USA !
- Mais non, tu te masses tôt d'honte en affirmant cela ! La crise vient du Kenya ! Les boîtes à tourismes vont faire faillite ! La crise s'engouffre dans le voile trop fin de notre économie et les fentes sont larges !

La crise ethnique attaque les piliers économico-touristiques du Kenya et les fend tôt !

Barrit-on de détresse pour autant chez les zélés fans de la Bourse ?
En attendant, dans ces zones divisées en «territoires ethniques», le bilan de ce week-end sanglant porte à plus de 700, le nombre de morts dans les violences post-électorales de ces trois dernières semaines. Les cours boursiers sont ils inversement proportionnels à la mortalité subite ?

dimanche 20 janvier 2008

PECHE DEBOULONNEE

Le petit Nicolas est reparti voir les pêcheurs, comme Jésus Christ.
- Je pardonne celui qui a pêché, au delà des quotas, a-t-il annoncé à des marins fautifs
- Ben quo ! Am'aut qui faut, ach t'heure qu'on pêche eul morue eud plus en plus loin.
- Je comprends il vous faut pêcher plus pour gagner plus. Je ne vais pas me défiler et je vous assure que je réduirai les quotas qui contingentent votre métier !
Sarko était accompagné de bar niais qui lui disait "arrête, tu ne pourras rien contre les technocrates de Bruxelles !"
Nicolas n'en a cure et maintient le cap. Il tranchera la tête pensante de Bruxelles et utilisera, dans ce cas billot ! Il refuse le triste sort d'une pêche diminuée : car laid !
- Il va nous aider, dit un jeune marin, car ses convictions de poids sont !
Nicolas a quitté Boulogne sur Mer après avoir fait un bisou à Jack Lang.
- Ca m'a fait marée de le voir ici, a dit le socialiste. J'espère qu'il tiendra ses promesses !
Moi aussi, j'espère qu'il ira vite, dit le maire de Boulogne qui est loin d'être un maire lent.

SERBES VOTONS SINCERES VOEUX, BEAUX TONS !

Les électeurs serbes sont allez aux urnes, ce dimanche, pour un premier tour de l'élection présidentielle qui pourrait décider de l'avenir des liens du pays avec l'Occident après la perte annoncée de la province sécessionniste du Kosovo.

Selon les derniers sondages un léger avantage s'affichait pour le nationaliste Tomislav Nikolic, candidat du Parti radical serbe (SRS).

- Avec moi ni maux ni coliques, a lancé le nationaliste qui veut sortir des crises intestines

Il pense prendre le dessus sur le chef de l'Etat sortant et membre du Parti démocrate (DS), le pro-Occidental Boris Tadic.

- Je saurai vous dire les mots que Tadic tait, a insisté Nikolic.

- Que nenni ! Ce nationaliste vous fera avaler des couleuvres, précise Tadic. Je n'aurai pour lui que des critiques à Serbes. Suivez-moi et je vous engagerai sur la route européenne !

Sa voix se perd dans un écho... quel prix cet écho sot vaut ?

vendredi 18 janvier 2008

CARLOS : LA FIN DU TERRORISME INTELLECTUEL !


Le fils de Françoise Dolto est parti rejoindre sa mère au paradis des psychanalistes. Le gros barbu aux chemises à fleurs nous aura quand même bassinés durant près de 30 ans avec des tubes d'une haute portée intellectuelle que n'auraient pas renié Dorothée ou Chantal Goya.

Dans "j'préfère manger à la cantine" il prend position sur l'intérêt de la restauration en groupe, exacerbant du même coup l'esprit commensal qui doit animer une collectivité réduite aux acquis des connaissances inculquées par la noble Education Nationale.

Dans "tout nu et tout bronzé" il vante les mérites du temps des vacances, entièrement consacrées à l'exposition prolongée au soleil laquelle permet à tout à chacun d'obtenir un surplus d'esthétisme corporel à travers l'acquisition d'une peau halée, allez, allez !

Cette chanson visionnaire porte au pinacle, de façon avant-gardiste, les mérites du temps de loisir estival bien avant l'avènement des trente cinq heures et même celui de la 5ème semaine de congés payés !

Ah Carlos, tu nous manques déjà !

SEMONS L'ART DE LA RELANCE : L'ART ET SES SILLONS !

Le président George Bush a retrouvé dans un fonds de titoir du bureau ovale (celui-là même où Bill Clinton faisait des ...hum..bon, enfin bref !) un plan de relance de l'économie américaine remontant à l'époque postkeynésienne soit 1962 après Jésus Christ selon les experts du FMI mais 1973 (chute d'Alliende) selon la CIA. En résumé, un vieux plan de relance, tout parcheminé qui prévoit des mesures d'allègement fiscal et équivalent à environ 1% du PIB des Etats-Unis, soit 140 milliards de dollars (96 milliards d'euros).

- Je vous le dis, en vérité, ce plan assis sur des allègement fiscaux aura un impact direct sur notre croissance. Les Américains paieront moins d'impôts et donc vont, en quelque sorte, gagner plus pour consommer plus ! Si la consommation augmente, l'offre va suivre selon l'équation keynésienne : Y = C + I + G avec Y égale ...zut je ne m'en rappelle plus. Peu importe c'est Strauss Kahn qui m'a expliqué..mais j'ai rien compris. Mais bon, je sais que ça va marcher ! Ça va marcher !

La méthode "coût et... secoué" : le nouvel évangile selon Saint Bush !

mercredi 16 janvier 2008

EPARGNE TRAQUEE AU TAUX MIS

Le premier ministre, François Fillon, a fixé à 3,5 % la rémunération du Livret A et à 4,25 % celle du Livret d'épargne populaire (LEP) à compter du 1er février 2008.

- Normalement selon des calculs savants, je n'y comprends rien moi-même, j'aurais dû porter le livret A à 4 %. J'ai fait un peu moins car j'ai appris que l'argent du livret A ne restait pas bloqué à la Caisse d'Epargne pour être observé par un petit écureuil ! Hé non ! Cet argent est prêté à ceux qui veulent construire ou rénover le logement social !

- Ah bon, Mr Fillon, et donc c'est pour cela que le prix de cet argent doit être assez bon marché sinon les emprunteurs ne vont pas venir et le logement social va stagner en France et Mme Boutin ne sera pas contente !

- Oui, c'est ce que j'ai compris. Donc à 3,5 % les HLM empruntent et en même temps les petits épargnants ne se sentent pas lésés par l'inflation. Moi même j'ai de l'argent à la Caisse d'Epargne depuis que je suis petit (vers l'âge de 6 ans !) je n'aurai pas voulu que mon bas baisse !

- C'est vrai ! Il vaut mieux que les bas amassent !

lundi 14 janvier 2008

FORCE AQUILON, CORSE A FILLON


Le Premier ministre, François Fillon, a sévèrement condamné lundi en Corse la récente occupation de l'Assemblée territoriale et l'incendie qui a détruit le bureau du président de l'exécutif de l'île.
"Ce qui s'est passé en Corse, ici à l'Assemblée territoriale, est incompréhenfiable et incompressible heu inqualifiable et insubmersible heu..bon, vous avez pigé !", a déclaré le chef du gouvernement à Ajaccio.
"Dans une démocratie, quand on veut exprimer ses opinions, ses critiques, ses oppositions, il y a des lieux pour le faire - l'Assemblée territoriale en est un - et il y a des élections. La vérité, c'est que ceux qui ont fait ça perdent les élections", a-t-il estimé.

Ne dites surtout pas que c'est parce qu'un nationaliste a fumé dans ce lieu public et qu'il a oublié d'éteindre son mégot : il n'avait pas le droit depuis le premier janvier 2008 ! Non ce serait pas assez politisé oyez oyez !

CONVERSION ET VERSION CON !

Le procureur de Créteil a requis 8 ans de détention en prison à l'encontre des six Français de l'Arche de Zoé.

- Ben, comme ça j'ai converti 8 ans de travaux forcés au Tchad en 8 ans de prison en France. Ils sont gagnants non ? Sinon ça devenait compliqué... On m'avait proposé qu'ils fassent 2 ans en France et 6 au Tchad. D'autres m'ont dit qu'il faudrait 7/8ème de la peine en France dont 12/20ème de TIG (Travaux d'Intérêt Général) le reste se faisant au Tchad mais uniquement durant la période d'hiver. 

D'autres m'ont suggéré que..
- Oui bon, ok, vous avez simplifié et donc 8 ans de travaux forcés tchadiens = 8 ans de prison en France ; c'est bien cela ?
- Ben, oui, il me semble. Ah moins que... j'ai un doute... Est ce que les années tchadiennes ont bien le même nombre de jours qu'en France ? Respectent-ils aussi les années bissextiles ?
- Ouh la la la. Bon je vous laisse. Ah quand le procès ?
- Ça dépend, en heure tchadienne ou en heure française ?
- .......

LES AIGUILLES

Entre l'aiguille des pendules,
Ce métronome qui régule,
Et celle du bonheur infernal
Ta décision parut banale.
A fréquenter les héroïnes
Dans cet univers d'opaline
Tu as trouvé un beau matin
La face voilée du chemin.

Pour échapper à ta souffrance
Tu as trouvé la délivrance
Dans une fantasmagorie
Au long voyage d'euphorie.
Mais dans la nimbe enchanteresse
Au coeur d'hallucinantes messes
Tu as plongé, sans le savoir,
Dans le plus grave désespoir.

Entre l'aiguille des réveils
Qui contingentait ton sommeil
Et celle de la nuit infinie
Ton choix fut vite défini.
A l'ombre des fleurs de pavot
Une seule clarté prévaut :
L'incandescence d'un tunnel
Où toute vie est aquarelle.

Tu as plongé dans la lagune
Où des étoiles de fortune
Se reflétaient pour effacer
Les douleurs de ta vérité !
Au coeur de ces abysses fols
Où s’effilochaient les paroles
Tu as quitté le réel
Mais sans épouser l'Eternel...

Dans l'équilibre indéfini
Entre le manque et la folie
Tes vingt ans se sont échinés
Sous une lune abandonnée.
L'amour respirait à l'envers
Dans les méandres d'un désert
Que lentement ils te traçaient
Au gré de leurs baisers faussés...

...Par trop de silences inutiles
De recommandations futiles
Pour un coeur qui avait grandi
Et recherchait son paradis !
Entre l'aiguille des horaires
Qui alimentait ta colère
Et celle du bonheur défendu
Ta faim jeta son dévolu..

Quand le tissu de ta peau frêle
Bleui de plaisirs infidèles
Sous la seringue s'est brisé
Ton coeur l'a suivi à regret.


Tu emportais vers d’autres cieux
Les mots que tu attendais d’eux
Un silence d’autant plus lourd
Pesa dans la nuit sans recours.

Tu emportais vers d’autres cieux
Les mots que tu attendais d’eux
Un silence d’autant plus lourd
S’est agrandi depuis ce jour.

samedi 12 janvier 2008

MORT ARATOIRE DES OGM

Vendredi 11 janvier, tard dans la soirée, un communiqué de Matignon annonçait la décision d'activer la clause de sauvegarde sur le maïs transgénique de Monsanto MON 810. Ce maïs destiné à l'alimentation animale étant le seul cultivé en France, le moratoire sur les cultures d'OGM est effectif..

- Youpi, crie José Bové, j'ai gagné. On a gagné, on a gagné ! Je vais arrêter ma grève de la faim. Il était temps je commençais à devenir squelettique ! Bon qu'est ce que je mangerais bien ce soir ?

- Un bon plat de maïs transgénique, lui propose ironiquement un confrère

- Quel humour mon cher !

En attendant Mr Monsanto fait la gueule. Ben oui quoi, il se voyait le sauveur de l'humanité, le pourfendeur de la famine mondiale avec son MON 810 qui aurait nourri le bétail mais aussi, pourquoi pas, les pauvres êtres humains qui meurent de faim. Il pensait semer son MON 810 dans tous les champs du monde, au Sahel, au Bengla Desh, au Groenland...

Encore un humaniste incompris !

SE FARCIR LES FARC...IRE !!

Au lendemain de la libération des otages colombiennes Clara Rojas et Consuelo Gonzalez de Perdomo (deux paires d'homo ?), le président vénézuélien Hugo Chavez a lancé un appel à la communauté internationale :
- Bon, d'accord les FARC ( Forces armées révolutionnaires de Colombie) n'ont pas été très gentilles avec les otages. Mais bon, elles les ont libérées..finalement ? Ils font compter avec les FARC car ce sont des forces insurgées (1/G) qui ont un projet politique bolivarien. Et moi, enfin nous, peuple du Vénézuela, on aime bien les gens qui pensent comme le maître Bolivar !

Le gouvernement colombien a vivement réagi, en refusant qu'on accorde aux FARC "le statut de belligérants".
- Mr Chavez, comme pouvez-vous appeler "armée" une troupe de minables qui assassine ou s'adonne au trafic de drogue ? a demandé l'ex-président colombien Andres Pastrana, qui avait accepté de démilitariser la région du Caguan en vue de pourparlers de paix avec les FARC (pourparlers qui ont échoué).

Quant aux otages libérées, Clara Rojas et Consuelo Gonzalez, elles ont dénoncé, lors de leur première conférence de presse à Caracas, les méthodes des FARC, qualifiées d'"organisation criminelle" par Mme Rojas, ex-directrice de campagne d'Ingrid Betancourt.
- La prise d'otages est un crime de "lèse humanité". Ils disent qu'ils sont l'armée du peuple et on voit qu'ils entraînent des gens à la prise d'otages ! Faut pas charrier ! En plus ils font du trafic de drogue et en consomment pour se doper et avoir une maîtrise de leur pauvre vie : maîtrise-dopage mais prise d'otages !

UN PEU DE POESIE

LES PARFUMS.

Le parfum des roses
Par pétales s'étale
Sur ma faim de proses
Si vitale, vitale.

L'odeur des lilas
Aux lyres d'un doux la
Berce tous mes vers
Et versets divers

L'arôme des lys
S'arrime à ma laisse
De mots à malices
Ou mus de mollesse.

L'effluve des sauges
S'enfle d'eau lascive
Et poésie sauve
Ce que sot lessive.

mercredi 9 janvier 2008

AVOCAT DE VILLE PEINT LA VIE EN PROSE


De Villepin devenu avocat !! Ouh la la ! C'est comme si Sarkozy devenait Chiraquien ou Ségolène Hollandiste !
L'ancien premier ministre, pris dans la tourmente de l'affaire Clearstream dans laquelle il est notamment mis en examen pour dénonciation calomnieuse», n'a pas caché sa joie.
- Youpi, houra, s'est-il écrié
- Maintenant tu dois faire preuve de probité et tout nous dire sur l'affaire Claerstream lui a lancé le bâtonnier.
- Je dirai toute la vérité (du moins celle que je pense la plus réelle à mon avantage !)
Il est devenu avocat sur dossier, en vertu de ses diplômes - une licence en droit et le diplôme de l'ENA :
- Et moi je n'ai pas triché avec mon CV ! Lance-t-il à la cantonade !
Qui se sent visé(e) ?

mardi 8 janvier 2008

RACHIDA SERRE LA VIS CONTRE LE VICE : ECROU !

Le projet de loi, voulu par notre garde des Sceaux, est actuellement en discussion à la chambre des députés. Il prévoit que deux ans avant sa sortie de prison, un condamné serait soumis à une expertise médicale et psychologique. Un an plus tard, sa dangerosité serait évaluée par une commission formée de psy ; la décision de placement dans un centre fermé revenant à une commission régionale, décision renouvelable tous les ans par tacite reconduction après envoi par LR avec AR, le cachet de la Poste faisant foi.


Le premier centre de ce type fonctionnera "dès le 1er septembre 2008" au sein de l'hôpital de Fresnes (Val-de-Marne), a précisé Rachida Dati. Ce centre "pourra accueillir jusqu'à 30 touristes sexuels dans un premier temps", selon la garde des Sceaux.

Quelle vie exquise, oh Fresnes !

LES PRIMAIRES DEPRIMERENT POUR HILLARY

Lors des primaires, aux USA, le groupe des Démocrates a le choix entre la blonde Hillary Clinton (flanquée de son mari Bill) et le jeune noir (46 ans selon le FBI 40 ans selon la CIA) M. Obama.
Hillary a connu un revers lors des caucus de l'IOWA, Etat réputé être le meilleur indicateur du futur candidat démocrate !
En fait, c'est une prime à la jeunesse dont bénéficie Obama.
Hillary traîne une casserole d'ex first lady. Elle sent trop la naphtaline ! Elle représente les USA old fashioned ! La pauvre ! What a pity ! My Good !
Obama, lui, sent la jouvence et en plus il est black (enfin au 3/4).
En bref, Obama : il a ri.
Hillary est aux bas maux : oh la la !

L'ACTION TF1 EN HAUSSE ET CELLE DE BOUYGUES ?

Nicolas a tenu une conférence (pas une poire, une vraie conférence avec micro) devant un parterre de journalistes et a, entre autres, déclaré qu'il n'y aurait plus de publicités sur les chaînes publiques.
- Pas de pub sur France 2, 3 sur France Inter etc... je vous l'annonce !
- Mais alors comment financer ces chaînes, demanda un journaliste imberbe (donc ce n'était pas Joffrin) ?
- On va taxer les publicités sur les chaînes privées, comme TF1. Car avec ma réforme tous les annonceurs vont se ruer sur TF1.
C'est tellement vrai que les spéculateurs ont acheté des actions de l'honorable maison de Chazal et PPDA. C'est Bouygues qui doit se frotter les mains itou itou.
Comme dirait Fabius c'est la seule conséquence tangible qui ait émergé de cette causerie médiatique.
A peine la profusion de mots s'était achevée que notre cher Président, descendant de son estrade, consulta un texto.
C'est Carla qui le félicitait !

lundi 7 janvier 2008

SI DEMUNI SI PALE AVEC UNE CHUTE DANS LES SONDAGES

Le petit Nicolas va préparer les municipales prochaines avec son pote Fillon. Finie la lune de miel avec la belle Carla...passons aux choses sérieuses. D'autant plus que les sondages ne sont pas favorables : sa côte est en chute libre !
Donc au charbon !! Il va battre la campagne pour tenter de séduire la jolie France en évitant de rendre jalouse sa nouvelle colombe.
- Tu sais Clara je vais devoir te laisser, la France m'attend. Je dois la séduire !
- Mais alors le mariage ?
- Après les élections, il faut d'abord que je me marie avec Marie Anne !
- C'est qui celle-là ?
- C'est France !
- Ah bon c'est un agent double ?
Bon, faudrait peut-être relever le niveau !

SAAKACHVILI C'EST VACHE QUI LIT SA VICTOIRE

En Géorgie (à l'Est, pas à l'Ouest !) Mikheïl Saakachvili a été déclaré vainqueur au premier tour !Mais l' opposition est décidée à en découdre dans la rue pour en obtenir un second tour.
Selon la commission électorale centrale, Mikheïl Saakachvili aurait gagné en obtenant 52,8 % des suffrages contre 27 % à Levan Gatchetchiladze, candidat représentant une coalition de partis d'opposition.
Celle ci accuse l'administration Saakachvili (ça cache vil hy pocrite !) d'avoir trafiqué la transmission des protocoles par les bureaux de vote, dans les régions. Les autorités, elles, mettent en avant les mauvaises conditions météorologiques : ben oui quoi la température était tellement basse que les octets restaient gelés dans les fibres optiques ! Gla gla..glas ! Pour qui sonne le gla gla gla ??
M. Gatchetchiladze estime qu'il est arrivé en tête au premier tour au niveau national, grâce notamment à une victoire à Tbilissi par 3650 voix contre 420 après prolongation.
- J'ai gagné beaucoup de voix à Tbilissi, clame-t-il
- Mais pas dans le reste du pays, connard, lui rétorque Saakachvili, c'est moi le premier !
Il a fallu faire la photo finale, comme au tiercé et dans un grand hôtel de Tbilissi se sont présentés les représentants des 500 observateurs internationaux qui ont contrôlé le scrutin pour l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
- Tout semble OK, c'est bien Saakachvili qui a gagné, pas de doute !
L'opposition fait grise mine tandis que Saakachvili se gave de caviar pour fêter sa victoire : là j'ai orgie souligne-t-il !

samedi 5 janvier 2008

PARIS DAKAR : POURRI D'ACCORD !

Les organisateurs du Rallye Paris-Dakar viennent, l'âme en peine, d'annuler l'édition 2008.Les amateurs des prouesses inutiles et des pollutions inconsidérées dans un désert violé, secoués par l'annulation de leur épreuve préférée, sont invités à attendre de meilleurs jours...Que j'espère les plus lointains possibles.
La Mauritanie qui constitue l'une des grandes étapes du rallye Paris-Dakar vient de connaître une série d'événements tragiques, marqués par l'assassinat, commandité par Al-Qaïda, de toute une famille, ensuite par d'autres tentatives similaires dans le nord.

C'est bien la première fois que la nébuleuse Al-Qaïda pourra se vanter de me donner le sourire : enfin le Paris-Dakar est annulé !! A l'époque du développement durable et du respect de la nature et des peuples qui en vivent, la nouvelle est un rayon de soleil. Mais je n'oublie pas que le terrorisme demeure la plaie de la planète. Les successeurs de Sabine ont dû enfin s'incliner face à un phénonème beaucoup plus terrible que la mort de candidats, le décès de Balavoine, la grogne des écolos !

Au taux de maux tôt (ou tard) le rallye a contracté un emprunt qui l'empreinte !

vendredi 4 janvier 2008

BARIL A 100 DOLLARS PAS SANS DOULEUR !

Ainsi le baril de pétrole a passé le cap fatidique des 100 dollars ! Des experts pensent que la hausse du prix de l'or noir va continuer ; d'autres imaginent une baisse si la demande régresse et si les Chinois continuent à rouler en bicyclette : conjecture fortement illusoire car quand la Chine s'éveillera beaucoup de pétrole brûlera ! Ah ah !
Il va falloir trouver la voiture solaire et vite !! Car avec le réchauffement de la Terre et le trou dans la couche d'ozone l'astre suprème va fortement devenir surabondant !
Soleil, écoute moi, ne t'en va pas soleil, reste avec moi soleil, chantait Fugain.
Sûr qu'il n'est pas près de partir mais de là à l'apprivoiser pour faire tourner des moteurs de voiture ou d'avion ! Surtout que les grandes compagnies pétrolières vont encore mettre des bâtons dans les rayons solaires des chercheurs. Histoire de prendre encore du temps pour effectuer quelques marées noires et profits juteux (mais nauséabonds !)

mardi 1 janvier 2008

MEILLEURS VOEUX !!

Pour cette nouvelle année les voeux sont multiples, en voici une liste (non exhaustive) :
- Libération complète d'Ingrid Bettencour
- Elections positives au Pakistan
- Retrait des troupes américaines en Irak
- Arrestation de Ben Laden
- Premiers effets tangibles de la lutte contre les gaz à effets de serre
- Mariage heureux de Sarkozy
- Elections municipales sans fraudes
- Augmentation des salaires pour enfin travailler autant mais gagner plus...
Excès taira !