CHERCHEZ DANS CE BLOG

vendredi 24 juin 2011

MARINE COMME POUJADE : AS DE LA DEMAGOGIE...


Marine Le Pen se présentait jeudi soir pour la première de Des paroles et des actes une émission de France 2 animée par Pujadas !

Fidèle à sa légende l’héritière de son père a consacré le plus clair de son temps à assombrir celui de ses interrogateurs ! Les questions posées ont rarement trouvé les réponses adaptées ! Marine a habilement mariné en eaux troubles en cabotant, cabotine, le long des côtes de la rationnalité  pour demeurer dans ses eaux territoriales, bien françaises où flottent d’anciennes monnaies qui vous dégagent de la nostalgie jusque dans les glandes lacrymales !!

Dans l’assistance, Maître Collard, récemment acquis à la cause de la nouvelle Jeanne Hachette, a bu du petit lait en s’entendant nommer hypothétique Garde des Sceaux d’un tout hypothétique gouvernement lepéniste !

Vous m’amenez jolies questions
Je vous propose mes réponses
Mon père eut des condamnations ?
Et la francisque de Tonton ?

Je serais pour le nucléaire ?
M’enfin, je demeure écolo !
Je me bats contre les pervers
Qui tuent sadiquement les veaux !

Si je veux sortir de l’euro ?
Assurément, voyez la Grèce
Qui pompe l’argent sur le dos
Des Français qui fondent la graisse.

Pourquoi le salaire parental ?
Oh, attendez, cette mesure
Vient d’un vieux programme bancal
De deux mille sept, je vous rassure !!

Combien va coûter mon projet ?
Qu’importe mes jolis chiffrages
Car en francs les évaluerai
Et ça vous ennuierai, mon sage !!

Comment, je serais agressive
A l’endroit de moult émigrés ?
M’enfin, l’émigration massive
Fait rémunérations stagner !!

L’afflux de tous ces étrangers :
Vraiment de l'or pour les patrons !
Salaires vers le bas sont tirés !
Qui oserait me dire "que non" ?

Sur notre site vénéré
Vous relevâtes ce passage
Qui incriminerait l’armée
Et ses recrutements pas sages

Puisque portés sur des Français
Plutôt musulmans et peu sûrs.
Franchement vous êtes gonflée
Vous me calomniez, quelle injure !

J’ai entre les mains ce brulot
Où vous me diffamez sans cesse !
Heureusement que mon écho
Par France 2 crie sa noblesse !

Je remercie Poujadas
De m’avoir conviée chez lui
Si certains font la grimace
Peu m’en chaut, mon soleil luit !!