CHERCHEZ DANS CE BLOG

samedi 19 juillet 2008

L'INOXYDABLE AMANT DES LAS DE L'APARTHEID

- Happy birthday to you, Nelson !

Les 90 balais de l'ancien président sud-africain Nelson Mandela se sont poursuivies samedi 19 juillet dans son village de Gunu ! C'est pas mal 90 balais pour quelqu'un qui aura passé 28 ans de sa vie en prison soit 31,11 % de son existence !

Cinq cents convives étaient réunis son honneur. A ces agapes "privées" s'étaient invités des dirigeants sud-africains sous la présidence de Thabo Mbeki, actuel chef de l'Etat sud africain.

- Nous sommes réunis pour célébrer la vie et l'héritage d'un père, d'un grand-père, d'un camarade, d'un combattant, d'un bâtisseur de nation et d'un homme d'Etat", a déclaré Zuma, le pressenti futur président de la République (en 2009 ?)

Vendredi, à l'écart des dithyrambes parvenus de tous les coins de la planète, Nelson avait passé dans l'intimité familiale le jour de ses 90 ans.

- C'est aussi mon 10e anniversaire de mariage avec Graça Machel, a-t-il cru bon de préciser. Grâce à Graça ma longévité s'intensifie. Elle me donne du punch !

Dans une brève interview, le légendaire héros de la lutte contre l'apartheid et de la réconciliation entre blancs et noirs avait fustigé avec la véhémence d'un jeune homme les inégalités et la paupérisation qui plombent son pays.

-Il y a beaucoup de riches en Afrique du Sud et ils pourraient partager leurs richesses avec ceux qui n'ont pas eu la chance de sortir de la pauvreté", a déclaré Mandela. Il faut que chaque riche donne une part de sa terre aux pauvres. Je dirai au nanti : ce régime de "la part" t'aide ! Mais pour que cette terre soit fertile, il faudra l'amender là !

Oui, plus que jamais Nelson garde le Cap !

AREVA AVARE D'EXCUSE !!

video

Fuite d’uranium survenue le 07 juillet dernier à SOCATRI au Tricastin ! Déjà c'est pas top ! Puis autre incident qui survient sur une autre centrale nucléaire située également dans la Drôme. La Drôme adhère à la catastrophe nucléaire qui bosse fort !

Le jeudi 17 juillet 2007, l'entreprise FBFC à Romans-sur-Isère a constaté qu'une conduite reliant l'installation de recyclage de l'atelier de CERCA à la station de traitement des effluents du site, était endommagée. Elle a aussi relevé la présence de boues dans la gaine technique bétonnée censées protéger la canalisation.

La neutralisation de la tuyauterie défaillante a été réalisée par l'exploitant. Depuis, on estime que la situation ne présente pas de critère d'urgence radiologique ! Alors que crie Terre ! Pauvre Terre radioactivée !

Les hautes autorités estiment qu'il n'y a pas de raison de mettre en œuvre le Plan d'Urgence Interne (PUI) de l'entreprise.

L'incident a été classé momentanément au niveau 1 sur l'échelle Internationale des Évènements Nucléaires, allant de 1 à 7 et a été traité « normalement » par l'exploitant.

Mais, pour France Nature Environnement (FNE), « alors que le Gouvernement vient de rédiger un projet de décret qui vise à freiner le développement de l’éolien, les accidents nucléaires de cette semaine au Tricastin et à Romans sur Isère démontrent qu’il ferait mieux de s’en prendre à la gestion actuelle de la filière nucléaire. »

- La France est la plus grande poubelle nucléaire mondiale. Et nous ne savons pas contrôler et stopper les risques. Ces deux incidents graves le prouvent une fois de plus ! s'indigne un écolo invétéré de FNE. Avec l'atome le pire est né !

Alerté, le Haut comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) s’est réuni en session extraordinaire pour faire le point sur l’incident survenu à la SOCATRI.

A cette occasion, Jean-Louis Borloo, notre valeureux ministre écologique à développement durable, a souligné « la rapidité avec laquelle le Haut comité s’est réuni et a pu auditionner l’industriel, l’ASN, l’IRSN et l’autorité préfectorale. »

- J'abhorre l'eau polluée, a-t-il précisé, comme tout le monde ! Je veillerai à ce que l'eau des fleuves soit saine !

Jean Louis Borloo rencontrera Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’AREVA, « pour lui demander de tirer les conclusions qui s’imposent », et il fera « un point dans les prochains jours sur la gestion des déchets nucléaires » en France.

Anne Lauvergeon n'est pas décidée à démissionner du Directoire d'AREVA. Elle se dit d'ailleurs très écologiste :

- Le nucléaire est une énergie propre ! Qui aime l'eau, vert, jonc, ne peut qu'aller dans mon sens.

Areva s'avèrera avare en excuses. Anne se montre à la radio active. Sur les ondes elle déclare le bien fondé de l'atome. Pourquoi se tracasse-t-on avec Tricastin ?