CHERCHEZ DANS CE BLOG

samedi 19 juillet 2008

AREVA AVARE D'EXCUSE !!

video

Fuite d’uranium survenue le 07 juillet dernier à SOCATRI au Tricastin ! Déjà c'est pas top ! Puis autre incident qui survient sur une autre centrale nucléaire située également dans la Drôme. La Drôme adhère à la catastrophe nucléaire qui bosse fort !

Le jeudi 17 juillet 2007, l'entreprise FBFC à Romans-sur-Isère a constaté qu'une conduite reliant l'installation de recyclage de l'atelier de CERCA à la station de traitement des effluents du site, était endommagée. Elle a aussi relevé la présence de boues dans la gaine technique bétonnée censées protéger la canalisation.

La neutralisation de la tuyauterie défaillante a été réalisée par l'exploitant. Depuis, on estime que la situation ne présente pas de critère d'urgence radiologique ! Alors que crie Terre ! Pauvre Terre radioactivée !

Les hautes autorités estiment qu'il n'y a pas de raison de mettre en œuvre le Plan d'Urgence Interne (PUI) de l'entreprise.

L'incident a été classé momentanément au niveau 1 sur l'échelle Internationale des Évènements Nucléaires, allant de 1 à 7 et a été traité « normalement » par l'exploitant.

Mais, pour France Nature Environnement (FNE), « alors que le Gouvernement vient de rédiger un projet de décret qui vise à freiner le développement de l’éolien, les accidents nucléaires de cette semaine au Tricastin et à Romans sur Isère démontrent qu’il ferait mieux de s’en prendre à la gestion actuelle de la filière nucléaire. »

- La France est la plus grande poubelle nucléaire mondiale. Et nous ne savons pas contrôler et stopper les risques. Ces deux incidents graves le prouvent une fois de plus ! s'indigne un écolo invétéré de FNE. Avec l'atome le pire est né !

Alerté, le Haut comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) s’est réuni en session extraordinaire pour faire le point sur l’incident survenu à la SOCATRI.

A cette occasion, Jean-Louis Borloo, notre valeureux ministre écologique à développement durable, a souligné « la rapidité avec laquelle le Haut comité s’est réuni et a pu auditionner l’industriel, l’ASN, l’IRSN et l’autorité préfectorale. »

- J'abhorre l'eau polluée, a-t-il précisé, comme tout le monde ! Je veillerai à ce que l'eau des fleuves soit saine !

Jean Louis Borloo rencontrera Anne Lauvergeon, présidente du directoire d’AREVA, « pour lui demander de tirer les conclusions qui s’imposent », et il fera « un point dans les prochains jours sur la gestion des déchets nucléaires » en France.

Anne Lauvergeon n'est pas décidée à démissionner du Directoire d'AREVA. Elle se dit d'ailleurs très écologiste :

- Le nucléaire est une énergie propre ! Qui aime l'eau, vert, jonc, ne peut qu'aller dans mon sens.

Areva s'avèrera avare en excuses. Anne se montre à la radio active. Sur les ondes elle déclare le bien fondé de l'atome. Pourquoi se tracasse-t-on avec Tricastin ?

Aucun commentaire: