CHERCHEZ DANS CE BLOG

vendredi 30 octobre 2009

ET PASQUA EN GAULA UN AN FERME !!



Au départ il y a toujours une guerre ! Une sale guerre surtout si elle est civile ! Elle est si vile que des Angolais tuent des Angolais !

Nous sommes en 1993 et le président angolais José Eduardo Dos Santos cherche à se procurer des armes. Il gomme le O de sa nationalité pour devenir anglais afin de mieux négocier sur le marché des machines à faire de la chair à canon ! Personne n’est dupe ! On voit bien à son accent et à son teint qu’il ne relève pas de sa Gracieuse Majesté !

Alors Dos Santos essaie de contacter la France ! Refus !
Alors Dos Santos tente sa chance avec une filière parallèle française ! Jackpot !
Il tombe sur la french connection de Pierre Falcone ! Un spécialiste des coups tordus. Mr Falcone est prêt à livrer des armes mais n’ayant pas les reins suffisamment solides il demande caution auprès d’un pote à lui, un certain Arcadi Gaydamak, israélien bon teint !!

C’est ainsi que 420 chars, 150.000 obus, 12 hélicoptères et, excusez du peu, six navires de guerre sont livrés, clés en mains, à sieur Dos Santos qui pourra, de ce fait, anéantir son opposition sans coup férir !!

Comme la ficelle des ventes de gros gabarit se montre énorme, le tandem Falcarcadi négocie avec la France des passe-droit, des dérogations !

En effet, avant de prospecter un marché, le vendeur d’armes doit informer la commission interministérielle d'étude des exportations des matériels de guerre (CIEEMG). Cette commission, placée sous l'autorité du premier ministre, regroupe des représentants de différents ministères, comme les affaires étrangères, la défense, les finances et les douanes.

L'exportateur doit obtenir une dérogation, sachant déjà qu’il ne peut caresser l’espoir de commercer avec des pays indésirables, placés sous embargo ou en guerre.
En 1993 il était évident que l’Angola, mise à feu et à sang, n’aurait jamais dû recevoir d’armes par quelque pays que ce fût !

Il semble, de ce fait, tout aussi évident que l’Etat, à l’époque, était au courant des transactions entre Falcarcadi et Dos Santos. Le « laissez-commercer » n’a pu se réaliser que par graissage de pattes, abondamment arrosé de commissions et pots-de-vin divers…

Même si Hervé Morin, notre actuel Sinistre de la Guerre, dément en affirmant que Paris n'avait pas à donner son feu vert, puisque cet arsenal ne passait pas par la France et que la société courtière, ZTS Osos, était basée en Slovaquie, je ne peux m’empêcher de penser que le procès qui vient de se terminer avait lieu d’exister.
Six ans de prison ont été requis contre les deux hommes. Il y a quatre mois, la cour d'appel de Paris a déjà condamné Pierre Falcone à un an de prison ferme dans une affaire de détournements de fonds au détriment de la Sofrem, une société de vente de matériel de sécurité à l'étranger.

Car, en effet, nous sommes en 2009 ! Les années ont passé et ce que la presse appelle l’Ongolagate vient de trouver un début d’épilogue avec la condamnation de plusieurs acteurs de cet incroyable imbroglio.

Un début d’épilogue car l’Appel est toujours possible. En attendant, 6 ans de prison ont été requis contre les deux principaux protagonistes : Falcone et Gaydamak. Charles Pasqua, le Ministre de l’Intérieur de l’époque, écope d’un an ferme, même pas avec sursis ! Il le digère très mal, à 82 ans !! L’ulcère à l’estomac le guette s’il ne vide pas son sac pour se dédouaner !

Alors il le vide ! En public ! Devant les caméras de France 2 ! Les mêmes qui avaient accueilli l’abandon simulé du petit Jean Sarkozy (vous savez le fils de... qui renonçait à briguer la présidence de l’EPAD !).

C’est Marie Drucker qui le reçoit et qui doit gérer la rancœur du vieux lion gaulliste, à l’accent fernandélien et aux mimiques de macaque qui aurait trouvé un emploi fictif au zoo de Vincennes.
Pasqua passe quoi ? Un message clair et net ! Il demande la levée du secret défense sur ce dossier épineux :

- Je veux la déclassification des documents de l’Angolagate, précise-t-il clairement à la nièce de...
De quoi s’agit-il en somme ? Inscrit au code pénal sous l’article 413-9, le secret défense concerne « les renseignements, procédés, objets, documents, données informatiques ou fichiers qui ont fait l’objet de mesures de protection destinées à restreindre leur diffusion ».

Tout ce charabia pour dire que, parfois, l’Etat ne souhaite pas dévoiler au grand jour certaines informations gênantes..

Il appartient aux ministères compétents ayant classifié des documents, de pouvoir les déclassifier, à l’exception des données « Très secret défense »( troisième et plus haut niveau de sécurité) du seul ressort du Premier Ministre.

Si le secret défense est levé on devrait pouvoir discerner le vrai du faux ! Mais ne nous y trompons pas : l’Etat sait toujours se protéger pour faire payer des lampistes et brûler des fusibles ! Par exemple, la concierge de Mr Pasqua, dit « la poissarde » pourrait être inquiétée ! La pauvre Mme Angot pourrait se voir nommée dans un des dossiers pour avoir jeté à la poubelle des papiers compromettants mais dont elle ignorait la teneur.
Alors, cette décision de lever le secret défense, fébrilement, Angot la guette !

jeudi 29 octobre 2009

MANGA NAZI


Dans MANGA y’a des fruits acides et laids
Dans MANGA y’’a de l’eau, oui mais pas trop !
Y’a des frui…its, Y’a de l’eau oh !
MANGA c’est rigolo…
Oui mais pas trop !!


La bande dessinée japonaise se met à l’heure du IIIème Reich allemand ! Le manga Waga Toso, ou Mein Kampf s'est déjà vendu à plus de 45 000 exemplaires au Japon !

S’il peut paraître normal qu’en Nazi se vende une telle BD on peut quand même s’étonner que toute une ribambelle de vignettes reprenne le manifeste antisémite d'Hitler.

Publiée au Japon par East Press, le manga s’enracine dans une collection intitulée "lire les classiques mondiaux en manga", dans laquelle figurent également Les Frères Karamazov de Dostoïevski, Le Capital de Marx, La Métamorphose de Kafka, Les Pieds Nickelés de Louis Forton ou encore Babar et la vieille dame de Jean de Brunhoff…

L'inclusion de l'ouvrage du petit brun à moustache dans une collection d’œuvres artistiques est pour le moins discutable !!

Le livre d'Hitler, dans lequel est théorisé le national-socialisme, était déjà disponible chez les Nippons mais en édition de poche (quand gourou est là !!).

Le ministère des Finances du Land allemand de Bavière, qui détient encore les droits internationaux de publication de Mein Kampf, a exprimé son opposition à toute republication, eu égard à la souffrance que l’ouvrage cause encore aux victimes du nazisme et de la Shoah (la solution finale).

Mais East Press n'a pas cru bon demander l'avis des Bavarois avant de publier Waga Toso et souligne s'être servi pour réaliser ce manga d'éditions déjà en circulation dans l'archipel. Le Japonais se repaît d’hitlérisme jusqu’à s’en lécher les babines : sur les pages des Manga la bave y erre !

Cette BD qui fait führer au Japon parviendra-t-elle dans nos librairies bien françaises à l’heure où des relents pétainistes qui rendent notre atmosphère politique quelque peu nauséabonde ?

mardi 27 octobre 2009

L'ASSURANCE D'AVOIR TOUJOURS UNE FEMME QUI DIT NON !!

C'est une poupée qui fait non, non, non chantait Polnareff.
Rama Yade pourrait se retrouver dans cette chanson car elle dit non. Elle dit non au tapis rouge pour Khadafi quand le Lybien vient en France. Puis elle se rétracte !
Dernièrement elle a dit non à un parachutage "ethnique-couleur locale" dans le Val d'Oise pour les prochaines élections régionales. Puis elle s'est ravisée en disant qu'elle serait prête le jour J.
Quand Jean Sarkozy convoita la Présidence de l'EPAD elle fit la moue.
- Fais moi la moue, pas la guerre, lui dit le Père de Jean.
Alors Rama a mis de l'eau dans son vin et a précisé qu'elle ne visait pas particulièrement la progéniture du Président quand elle avait lancé :
- Il ne faut ne pas donner le sentiment qu'il y ait une coupure entre les élites qui se protégeraient, pour lesquelles il y a une justice des puissants, et les petits, pour lesquels la justice est sévère !
Bien sûr que non : elle ne visait pas Jean ! C'est plus fort qu'elle: elle dit d'abord non pour marquer son territoire de panthère noire puis, félinement, elle ronronne auprès du petit Nicolas qui l'a créée politiquement !
Ah elle est maligne la Rama !
Telle est Rama !
Contre les cons faut Rama !
Même si les critiques cassent tôt Rama !

LES RÉSEAUX RUSÉS DE L'HÉRÉSIE


Le TCP (Tribunal Correctionnel de Paris) tait ses paix et part en guerre contre la scientologie. Il a condamné l’Eglise, cataloguée parmi les sectes par d’aucuns ! En effet il a proclamé le verdict suivant : les deux principales structures françaises de l'Eglise de Scientologie sont condamnées pour escroquerie en bande organisée à une amende totale de 600.000 euros soit :


- 400.000 pour le Celebrity Centre
- 200.000 pour la librairie SEL


Alain Rosenberg, qualifié par le TCP de «dirigeant de fait» de l'association, a été condamné à 30.000 ans de prison avec sursis et deux euros d'amende ; heu, non, c’est le contraire !!
Trois autres responsables des deux associations ont écopé de peines allant de 10 mois avec sursis et 5.000 euros d'amende à 18 mois avec sursis et 20.000 euros d'amende.

Par ailleurs, deux scientologues se sont vus condamner pour «exercice illégal de la pharmacie» à 1.000 et 2.000 euros d'amende. Ils avaient prescrit du faux Tamiflu à un diabétique qui souffrait de d’insuffisance respiratoire à fortes poussées hémorroïdaires !

L’avocat de la Scientologie française a décidé de faire appel. Ca tombe bien, c’est l’automne et les feuilles mortes se ramassent à l’appel. Car les feuilles sont bien mortes mais pas les racines ! La scientologie pourra toujours continuer ses activités car une loi du 12 mai 2009, ne permet pas de dissoudre une personne morale condamnée pour escroquerie !

Entre-temps, les sénateurs qui se sont fait remonter les bretelles par les détracteurs de la secte ont adopté un amendement, le 23 septembre 2009. Cet amendement annule la disposition législative du 12 mai. Mais la loi ne pouvant être rétroactive, le jugement de l'Eglise de scientologie tombe sous le coup de la loi du 12 mai.

Maître Maisonneuve qui défend la pauvre secte incomprise a même dénoncé «un procès en hérésie» ! Et voilà les scientologues relégués aux rangs de méchants Cathares qu’il faut condamner au bûcher !

Il est reproché aux deux principales structures françaises de l'Eglise ainsi qu'à six scientologues d'avoir soutiré des dizaines de milliers d'euros à quatre anciens adeptes, en profitant de leur vulnérabilité. On appelle cela de la spoliation !

Désormais la scientologie pourra continuer à faire des adeptes mais sans les dépouiller ! Cette église, chère à Tom Cruise, devra sûrement instaurer un denier du culte, vendre des petits pains non OGM, suivre des stages de « porte-à-porte » organisés par les Témoins de Jéhovah ! Il faudra revoir à la baisse les recettes futures et se doter d’une provision pour risque et charges eu égard aux autres procès qui suivront…

Ah, la vie est dure pour les nouveaux Cathares du 21ème siècle. Et plus Cathares actent et moins ils voient clairement l’avenir !

Les scientologues pris dans les rets tiquent !!

lundi 26 octobre 2009

JE VAIS TE DEFONCER, C'EST LA FAUTE A THIRIEZ ! TE SECOUER LES PUCES C'EST LA FAUTE AU VIRUS ! ETC...

Ils sont cinq joueurs du PSG à avoir contracté le virus H1N1. On leur avait pourtant dit de se méfier :

- Ne passez pas de contrat avec ce type là !

Ils n’ont pas voulu écouter leur manager et en sont tombés malades, complètement malades, comme quand leur mère sortait le soir et qu’elle les laissait seuls avec leur désespoir !

Ils sont indisponibles pour joueur le fameux match contre l’OM ! Oui, ce fameux match sur la canebière qui se termine par des canettes de bières sur le coin de la gueule, des rixes, des pugilats sous haute surveillance entre supporters parisiens et fan phocéens !

Ils auraient pu jouer avec un masque et une bonne dose de tamiflu. Mais Giuly (une des victimes du H1N1) a dit :

- Non, je suis trop crevé ! Si je joue dans cette état je vais être mauvais ! Je risque même de marquer un but contre mon camp ! Ca serait dommage de casser mon image à mon âge ! A un an de la retraite !

On n’a pas insisté. La ligue de foot professionnel, dirigée par Frédéric Thiriez, a donc annulé la rencontre...6 heures avant son démarrage prévu !! La veille encore la LFP ne dissuadait pas les Parisiens de faire le voyage ! Dans sa petite tête de Ligue bien pensante elle écartait la probabilité que le virus ne se propage ! Rattrapée par les faits la LFP a préféré mettre en quarantaine, durant 72 heures, l’équipe parisienne !

Imaginez l’ire des supporters parisiens à qui ont avait promis juré que le match ne serait pas reporté ! Ils ont fait tout le voyage en voiture, en TGV, en motocyclette, à cheval, voire en solex pour cause de développement durable ! Tout ça pour s’entendre dire : bienvenus à Marseille, vous pouvez repartir chez vous, il n’y a pas de match !!

Sur un fond de mécontentement réciproque les supporters des deux camps se sont affrontés dans le quartier du vieux Port et à proximité de la gare St Charles. La colère mélangée au défoulement ne cessa même pas quand un corps fut fauché par une voiture. Un aveuglement belliciste que les forces de l’ordre eurent bien du mal à maîtriser.

Les supporters parisiens qui n’avaient pas été interpellés et mis en garde à vue ont pu rentrer chez eux grâce à un TGV. Ce merveilleux train à grande vitesse, fleuron de la technologie française et qui rendait un énorme service à ces supporters désabusés, voire aigris, fut récompensé par des ingrats ! Il fut dégradé par ceux qu’il transportait !!

La LFP est dans ses petits souliers. Elle cherche à éviter la mâchoire Dassier (Président de l’OM) qui veut la bouffer tout cru pour incompétence. Elle tente aussi d’esquiver les coups perfides de Leproux à la proue du vaisseau parisien, celui qui flotte mais ne coule pas (fluctuat nec mergitur) !

- J’ai bien dit à Thiriez que ce n’était pas sûr qu’on jouât, précise Leproux ! J'exprime une mise en garde mais Thiriez l'écarte !

Quoi qu’il en soit la LFP a vraiment le bon dos du bouc émissaire ! Match ou pas match les deux clans de supporters se seraient mis sur la gueule, histoire de ne pas faire entorse à une tradition durablement enracinée dans les mœurs footballistiques qui façonnent ces hordes d’énergumènes incontrôlables, au visage haineux et si loin de l’esprit chevaleresque que devrait insuffler le sport !!

Si les joueurs du PSG ont sans doute besoin d’être vaccinés contre le H1N1, il serait souhaitable qu’on trouvât un vaccin efficace contre la connerie ! Les premiers bénéficiaires de cette avancée scientifique seraient, à coup sûr, les pseudo-fans des deux clubs susnommés !!

dimanche 25 octobre 2009

BEN ALI BABA DE SON 5ème MANDAT

En Tunisie, Ben Ali s'apprête à être réélu pour la 5ème fois depuis 1987. Comme en Algérie le pays est gouverné par un "vieux" qui ne veut plus partir et qui a les appuis de l'armée ! L'Occident s'en accommode tant que l'Islam ne s'immisce pas dans les affaires publiques !

C’est un cinquième mandat qui devant lui s’annonce
Ben Ali, le puissant, en deux coups de semonce
Oblige ses sujets à revoter pour lui
Il est depuis vingt ans le roi de Tunisie.

L’année quatre vingt-sept, il saisit le pouvoir
Après avoir casé Bourguiba, la vieille poire
Sénile et rabougrie dans un asile de vieux
Il verrouilla l’armée pour gouverner au mieux.

De cinq ans en cinq ans lors de chaque élection
Ben Ali se rengorge des participations
Le taux d’absentéisme toujours sous dix pour cent
Et un brillant triomphe pour son astre ascendant !

Il en sera de même pour l’année deux mille neuf
La moindre opposition est crucifiée dans l’œuf
Les partis détracteurs qui ont pignon sur rue
S’accommodent sans pleurs du régime incongru.

Ils n’ont pas trop le choix quand s’ouvrent les prisons
Pour qui se permettra de fustiger le nom
De Ben Ali le grand que l’Occident pratique
Tant qu’il se fait rempart contre les islamiques.

On fermera les yeux dans nos pays nantis
Le peuple semble heureux sous cette monarchie
Qui a fait du tourisme une poule aux œufs d’argent
Et transformé l’islam en mouton indolent.

Ne nous y trompons pas car les barbus sommeillent
Comme les mécontents… Il se peut qu’un réveil
Secoue un jour Tunis de spasmes juvéniles
Qu’à son tour Ben Ali soit jugé trop sénile !

L'ARME D'HOMME D'ETAT : L'OMERTA

samedi 24 octobre 2009

L'UMP CRAINT TANT CRETIN !!


C’était sur RTL (la Radio des Terroristes Libéraux) et Jean-Michel Aphatie, un sympathique journaliste spécialisé dans le chaud-bise politicard avait reçu Frédéric Lefebvre, le porte-parole de l’UMP, donc la voix de son maître.

Tel un pitbull qui aurait ingurgité dix tonnes de viagra, Frédo Lefebvre commence à aboyer et à montrer les crocs. Une bave odorante s’écoule de ses babines hargneuses. Il aboie avec véhémence contre les journalistes, ces fouteurs de merde, ces pyromanes de polémiques incandescentes, ces empêcheurs du Président à tourner en rond, et rond petit papa pond !!

Jean-Michel, flegmatique, lui demande alors de citer un seul nom d’un journaliste qui aurait fait monter la mayonnaise. Frédo se convulse, incapable de répondre. Alors Jean-Mimi lui envoie dans la gueule qu’il dit n’importe quoi !

Insulte suprême pour un porte-parole de l’Elysée. Si un porte-parole dit n’importe quoi c’est que la parole est n’importe quoi ! Or la parole vient de l’Elysée !

C’est une gifle à l’endroit du Président ! Frédo ne peut le supporter plus longtemps et mord à pleines dents dans l’argutie du pauvre journaliste :

- Je ne dis jamais n’importe quoi !!

Le reste de l’interview restera tendu. Depuis quelques mois Sieur Lefebvre multiplie petites phrases et accusations diverses. Comme la gauche est exsangue c’est sur les journalistes qu’il dirige sa morve de chien UMPiste mal léché !!

Ce faisant, il s’attire les foudres des professionnels de la presse et devient le principal objet de raillerie des comiques et autres pamphlétaires (Stéphane Guillon principalement !).

- C’est le crétin de service, aura dit de lui l’excellent comédien Jacques Weber au micro des « Grandes Gueules » sur RMC.

La question est : le petit Nicolas va-t-il cautionner longtemps un tel individu ?

Si oui : alors la voix de son maître en dit très long sur celui qui tire les ficelles !
Si non : il serait temps que Nicolas se débarrasse de ce boulet et trouve un remplaçant un peu plus digne et surtout doté d’un QI qui dépasse le 3,5 du boulet en question !!

Qui vivra verra !!

DANS L'AIR DU TEMPS...


Que Minneapolis était déjà bien loin !
Mais minet à peau lisse parlait de tout, de rien
A l’ami co-pilote, un certain Richard Cole
Et au sein du cockpit l’ambiance était très cool.

Comment va donc ta femme ? Ah, elle va accoucher !
C’est sous péridurale ! Elle fait bien ! Moi ; Audrey
Elle a aussi eu droit à de l’anesthésie !
C’est un super progrès pour la femme ! Oh que oui !

Pour parler d’autres choses : j’ai appris qu’à Air France
Tout ne va pas très rose suite à la sur-confiance
Qu’affichent les pilotes de cette société
Je le sais d’un cousin qui y bosse depuis mai !

Comme ses amis pilotes il a reçu mardi
Une lettre en interne qui leur re-spécifie
Le respect des consignes et procédures de vol !
Car il y aurait chez eux négligences et faux cols !!

Deux de leurs dirigeants par ce courrier précis
Ont mis l’accent sur les décollages interdits
En cas d’alarme « config » : ne pas quitter le sol
Rester sur le Tarmac ! Pas de liaisons folles !

Paraît que les pilotes ont très mal encaissé
Qu’on leur cherche des poux : ils font bien leur métier !
C’est à la Direction de revoir les copies
Des procédures au nom de meilleures synergies !

Il y a de l’eau dans le gaz des avions Spinetta*
Quat’ cent quarante sept sera passé par là !
Ce vol Rio-Paris aux deux cent vingt-huit morts
Jette le discrédit sur pilotes et consorts.

C’est dur pour ton cousin mais chez nous c’est la planque
Northwest Airlines est sûre ! Manquerait plus qu’on nous flanque
Des recommandations empreintes de reproches !
Au fait, où en sommes-nous ? Je crois qu’on se rapproche !

Oh là, putain Richard, j’ai la vague impression
Qu’on a surconsommé, bien plus que de raison !
Ou alors ? Oui c’est ça ! On a fait trop de route !
On est allé trop loin ! Trop étourdis, sans doute !

Rebroussons chemin sans effrayer passagers
Et Minneapolis sous nos ailes d’acier
Sera vite rejointe ; on sera juste bon
Suite à l’atterrissage pour un sérieux savon !!

Avertis sans délai la tour d’aéroport !
Qu’on ne nous envoie pas des chasseurs de la mort.
Quant à savoir pourquoi trop loin nous sommes allés
La police ne pourra que sur nos mots compter !

Car notre vieux coucou a un enregistreur
Très opérationnel la dernière demi-heure !
Quant à la chère hôtesse, qui sait nous cajoler
Elle avouera aux flics n’avoir rien remarqué !

* Actuel Président d'AIR FRANCE-KLM

vendredi 23 octobre 2009

+ 10 PUR SANG FISCAL !!

Lagarde meurt et se rend…à l’évidence ! Ah, les vies dansent ! C’est la valse de Valls ; c’est le tango sans tanguer par temps gai du PS ! C’est youpi, la gauche revit ! Pourquoi un tel désespoir chez la grande duduche de Bercy et une telle réjouissance au sein de la rose flétrie ? Tout simplement ce petit 10 % additionnel sur l’impôt sur les sociétés que devront nos si adorables banques françaises !!

Hé oui, l'Assemblée nationale a voté ce vendredi 23 octobre une taxe additionnelle de 10% à l'impôt sur les sociétés dû par nos banques ! Cet amendement du socialiste Didier Migaud au projet de budget 2010 été adopté par 44 voix contre 40, malgré l'opposition de la ministre de l'Economie. Pauvre Christine Lagarde, elle a dû faire profil bas en se rendant à l’Elysée pour rendre son rapport !!

- Alors Christine, ça donne quoi l’amendement de Magot, le bien nommé ?
- Migaud, Monsieur le Président, MIGAUD !
- Oui, bon, MIGAUD, on ne va pas mégoter, alors ça donne quoi ?
- Adopté, votre honneur !
- Adopté ?
- Oui, Monseigneur ! 44 voix contre 40 !!
- Mais ce n’est pas possible ! Elle est passée cette connerie ??
- Oui, votre Altesse !
- C’est pas vrai ! Je rêve ! J’hallucine ! Il y a des traites parmi nous, je veux des noms !!
- D’après ce que j’ai compris, Majesté, deux de nos troupes se seraient trompés dans leur vote ?
- Comment ça, « trompés » ?
- Oui, par exemple Jean-François Lamour pensait appuyer sur le bouton contre et en fait il a pressé sur le bouton pour !!
- Mais quel crétin ce Lamour !! Franchement pas doué !! On se demande comment il a pu être médaillé d’or en escrime aux JO de 1984 et 1988. Quand je pense que je voulais sabrer le champagne avec lui pour l’éradication de cet amendement minable ! A présent c’est bibi qui va se taper la honte dès qu’il rencontrera ses amis les banquiers !!
- Il faudra plutôt prévoir de l’eau de bouteille, votre sérénissime !
- Foutez-moi le camp Christine ! Je dois digérer deux défaites en un jour : ma reculade vis-à-vis de mon fils et ce fichu texte voté !!

Ce fichu texte pourrait rapporter entre un et deux milliards d'euros aux finances publiques, selon Migaud (600 millions selon Bercy). Elle constituerait un juste retour des choses eu égard aux nombreux milliards que le petit Nicolas a « prêtés » aux banques (360 milliards) lors de la crise.

A l’époque l'Etat s’était engagé, par l’entremise de la « caisse de refinancement des établissements de crédit » à lever de l'argent sur les marchés financiers, à un taux très avantageux, pour le re-prêter aux banque, en échange d’une commission.
Mais, en raison de la baisse de croissance mais aussi parce qu’il faut payer les traders et les parachutes dorés des grands patrons de banque, l’argent reçu a peu servi à aider les entreprises et les ménages.

D’où le + 10 % d’impôt qui revient dans la gueule des banquiers de tout poil qui n’ont pas joué le jeu qui leur était dévolu : aider l’économie française à se remettre debout et à créer des emplois !!

C’est bien fait pour eux ! Na !

UN DEMI SIECLE PLUS TARD...



Le village de Lépanges-sur-Vologne s’apprête à se faire vacciner contre le virus H1N1 !
Le village de Lépanges-sur-Vologne, près d’Epinal, dans les Vosges, est heureux que le Ministère de la Santé se soit penché sur son cas pour une campagne de vaccination en priorité. Les Lépangeois sont flattés d’une telle attention !

Les braves ruraux se rendent donc à salle polyvalente en croyant se faire injecter un produit sorti tout droit des laboratoires commandités par notre chère Roselyne Bachelot, la prêtresse du combat anti-grippal, l’Agrippine offensive (la grippe inoffensive) qui empoisonne l’infâme virus !
Quelle n’est pas leur surprise de se voir proposer, non pas un vaccin mais un prélèvement sanguin !!

- Mais où sont les vaccins, demande un paysan débonnaire ?

- Ils arriveront, mais déjà on prélève votre sang pour savoir si votre groupe est compatible avec le produit qu’on vous injectera. Par ailleurs, une bonne saignée n’a jamais fait de mal à personne. Enfin, nous alimentons le CNTS (Centre National de Transfusion Sanguine) qui a un stock anémique de sang alors que les demandes affluent à la suite de nombreux accidents de la route, entre autres !

- Ah ! Et bien, dans ce cas je veux bien donner ! Mais c’est la première fois !

- Toute, toute, toute première fois, chantonne l’infirmière, tout en palpant la veine pour en mesurer la faisabilité du geste.

Ainsi, en une journée, toutes les âmes de ce paisible village ont donné leur sang !! Sitôt les flacons remplis le service municipal les expédie à Jean François Pontonnier, le Président de la Chambre d’Instruction de la Cour d’Appel de Dijon !

Il fait collection de flacons de sang ce brave homme ? Il travaille pour le CNTS ? Que nenni, lecteurs bloggistes, ce Monsieur fait son travail : il doit prélever à partir du sang l’empreinte ADN de chaque Lépangeois !

Et oui ! C’est la seule façon de démasquer l’auteur d’un meurtre et un corbeau !! Comment cela, l’auteur d’un meurtre et un corbeau ? Qu’est ce qu’un oiseau noir aurait à voir avec un ADN humain ? Mais c’est quoi cette histoire ?

Rappelons les faits surtout pour ceux et celles qui n’étaient pas né(e)s !

Le 16 octobre 1984, Grégory Villemin, 4 ans, disparaît de la maison de ses parents à Lépanges-sur-Vologne (ah, tiens, nous y voilà !!) dans les Vosges. Une demi-heure plus tard, coup de fil anonyme à Michel Villemin, l'oncle du petit garçon : «J'ai pris le fils du chef [surnom donné au père, ndlr], je l'ai mis dans la Vologne.»

Le soir même le corps de Grégory est retrouvé dans la rivière, les poignets et chevilles noués par une ficelle, un bonnet enfoncé sur la tête.

Le lendemain, une lettre du corbeau adressée aux parents:

«J'espère que tu mourras de chagrin, le chef, ce n'est pas ton argent qui pourra te redonner ton fils. Voilà ma vengeance, pauvre con.»

L'enquête s'oriente vite vers Bernard Laroche, cousin germain de Jean-Marie Villemin.
Mis en cause par les expertises graphologiques et par le témoignage de sa belle-sœur, une gamine de 15 ans, Laroche est inculpé le 5 novembre 1984 pour assassinat et écroué.

Peu après, la jeune fille se rétracte (c’est d’un banal ! On dirait une remake du film « Les risques du métier » avec Jacques Brel – Film de 1967 !)

Remis en liberté le 4 février 1985, Laroche sera très vite occis par Jean-Marie Villemin, persuadé qu'il est l'assassin de son fils. Le Villemin qui a bien de viles mains se constitue prisonnier. Condamné en 1993 à cinq ans de prison il est libéré 15 jours plus tard ayant purgé les WC de la prison et l'équivalent de sa peine en détention provisoire.

Puis rebondissement ! Après Laroche, c'est sur Christine Villemin, 24 ans, que se concentrent les soupçons. Désignée comme corbeau potentiel (donc une corbeille si c’est une femme) par les graphologues, elle est inculpée le 5 juillet 1985 pour l'assassinat de son fils !

Enceinte de six mois, elle entame alors une superbe grève de la faim, impeccablement médiatisée ! Libérée au bout de 11 jours, 5 heures et 18 minutes de détention elle bénéficiera d'un non-lieu en appel pour «absence totale de charges» le 4 février 1993.

Innocentée, certes, mais toujours virtuellement coupable !! Le CV de CV devient alors document non négociable sur le marché du travail.

L’eau a coulé sous les ponts Lépanges-sur-Vologne . Nous sommes en 2008 et la cour d'appel de Dijon ordonne la réouverture de l'enquête pour mener de nouvelles expertises ADN sur les cordelettes qui ligotèrent Grégory, et sur une seringue retrouvée à proximité ainsi que sur trois enveloppes anonymes.

Et c'est ce résultat de ces dernières analyses qui est enfin révélé au grand jour aujourd’hui !
Deux nouvelles informations ont suscité la prise d’ADN du village entier : il y a des traces ADN identifiables sur une enveloppe et un timbre, celles d'un homme et d'une femme ; et il ne s'agit pas de l'ADN des époux Villemin !!

Alors ?? On comprend tout ! On recherche, 25 ans après, les coupables de ce meurtre !
On voudrait aussi retrouver le fameux corbeau ! Mais oui, vous avez compris, il ne s’agit pas d’un oiseau de la famille des corps vidés, heu…des corvidés mais d’un être humain qui s’amuse à poster des lettres anonymes. Anonymes jusqu’à ce que les progrès scientifiques soient capables de décrypter l’ADN laissé par mégarde sur un timbre !!

Donc l’enquête est relancée ! Car on a aussi retrouvé des traces d’ADN sur les cordelettes qui avaient servi à attacher les mains de Grégory. On pourrait donc démasquer l’auteur du crime et celui des lettres anonymes…

A voir ! Car 25 ans après l’auteur mange peut-être les pissenlits par les racines ! Quant au corbeau, il a peut-être pris ses ailes pour d’autres cieux ! Il pourrait bien faire partie de ces oiseaux génétiquement modifiés qui ajoutent à leur aspect charognard la grâce des volatiles migrateurs !!

Quant à Laroche, je ne lui donne pas deux jours pour avoir une tête de déterré…Histoire de voir si son ADN ne confirme pas la première impression, celle de Jean Marie Villemin !!

JEAN ET SON PATER : PAN ! ET SONGE À TERRE !!!

Sarkozy II (dit Jean) devait, en toute bonne logique, hériter du trône de l’EPAD et déposer les lauriers de César sur sa chevelure blonde et coupée plus court. On en a décidé autrement car c’eût été une victoire à la Pyrrhus : elle eût provoqué de nombreux remous dans les rangs de l’UMP, des railleries internationales, des gosseries gauchistes, des quolibets besanceniens, des sarcasmes écologiques…

Il fallait couper court à ces rumeurs de népotisme !

- Jean ?
- Oui…Ah, c’est toi Papa ?
- Oui, c’est moi ! Bon, Jean, je la joue très courte car une importante réunion m’attend. Je vois Fillon dans dix minutes pour lui remonter, une fois de plus, les bretelles. Bon voilà Jean : c’est très clair ! Ta mère et moi…oui j’ai recontacté ta mère…ta mère et moi jugeons préférable que tu jettes l’éponge dans cette sombre affaire de l’EPAD qui me fait presque autant de tord que l’affaire CLEARSTREAM. Et ce n’est pas peu dire !
- Mais, enfin, Papa, tu m’avais dit que…
- Tais toi mon fils ! Par ta faute, ta jeunesse, le fait que tu sois mon fils génétique, que tu sois blond, que tu sois fainéant dans tes études, pour tous ces motifs tu m’as jeté la honte et l’opprobre…
- Je ne t’ai pas jeté d’eau propre, que dis-tu ?
- Non opprobre, crétin ! Consulte ton dico abruti ! Bon tu vas me faire le plaisir de renoncer à mon idée stupide de te hisser au poste de Président de l’EPAD ! Tu m’as compris !!
- Mais, papa, je…
- La ferme, mon fils ! Tu te présenteras sur une chaîne publique (ce n’est pas la peine d’en rajouter en demandant les services de mon pote Bouygues), pas sur France 3 car tu y es déjà passé, donc sur France 2 et là tu renonces que tu annonces...heu, tu annonces que tu renonces à briguer la présidence de l’EPAD !
- Mais, papa, je…
- Ta gueule fiston ! Fais ce que je te dis ! Sur le plateau, devant les caméras, n’oublie pas mes conseils : d’abord la jouer « solennel » mais éviter les tics de visage et de rotation cervicale, là c’est chose gardée ! C’est ma marque de fabrique ! Puis se lancer dans l’interprétation sobre mais efficace de la victime expiatoire ! Donc gueule de chien battu comme tu sais le faire parfois ! Ensuite tu peux rebondir sur le registre de l’homme abattu en plein vol, victime des jaloux ! Puis tu bifurques vers le grand théâtre de l’être suprême qui va se relever d’une si rude épreuve ! Pour mieux terminer sur la prestance de celui qui incarne l’avenir de la France et le digne successeur de mon humble personne ! En gros une apothéose en posture gaullienne !!
- Mais Papa, je n’aurai pas ton talent pour faire tout ça…Je…
- Tais toi et fonce ! Je t’envoie pas mail le texte, conçu par Guéno, que tu apprendras par cœur ! Il ne s’agit pas de bafouiller devant les caméras ! Compris !
- Mais Papa, je…Papa !!! PAPA !!!
- Bip, bip, bip, bip......

jeudi 22 octobre 2009

DES DEFENSES QUI SE DEFONCENT (AFFAIRE CLEARSTREAM...°

Maître Olivier Metzner, le défenseur de De Villepin ironise longuement sur le fait que Nicolas Sarkozy se présente, en partie civile «comme les autres». Il se moque aussi de Maître Herzog qui défend le petit Nicolas ! Une vraie bataille d'avocats qui cherchent à faire monter la mayonnaise !

L’avocat du coupable est bien Maître Metzner
Il promet la relaxe et jamais promesse n’erre
Il tiendra sa parole et met à sa messe nerfs
Toutes ses arguties électrisent ses pairs.

Ironie sur le fait que Monsieur Sarkozy
Se présente en partie civile et se soucie
D’être « comme les autres » citoyen défendant
Son honneur quand on nuit à son être vaillant.

C’est ce « comme les autres » qui fait Metzner glousser
Tous les autres Français crèchent à l’Elysée
Et profitent à plein tube de judicieux conseils
Que distillent Sieurs Guéant ou Guéno, c’est pareil !

C’est ce « comme les autres » qui fait bien ricaner
Maître Olivier Metzner pour ne pas en pleurer !
Vraiment : se présenter en simple citoyen
Quand on goûte l’éclat des fastes élyséens.

Et quel piètre avocat que ce Thierry Herzog
Qui défend Nicolas par de creux monologues
Qui ont duré quatre heures pour ne jamais prouver
Que leur belle aptitude à nous faire somnoler !

mardi 20 octobre 2009

UN POLE EN PROIE AU STRESS.

Ce mardi, plus du tiers (34,5%) des 45.000 salariés de Pôle emploi sont grève, selon la direction. .
L'appel à la grève de sept syndicats n'est certes pas le premier depuis la fusion ANPE-Assedic en janvier dernier. Mais ce mardi enregistre la mobilisation la plus forte.


Avec un flux époustouflant de demandeurs d'emploi (crise oblige), les effectifs insuffisants et nourris de formations squelettiques, doivent gérer la polyvalence pour placer à qui mieux mieux les quémandeurs d'emploi, les crève-misère du licenciement, les morts-de-faim de la mondialisation ogresse.

La semaine dernière, le secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, Laurent Wauquiez (Veau qui est peut-être un peau de vache ?), avait annoncé que les plateformes téléphoniques de Pôle emploi, créées mi-août pour alléger le travail des agences saturées, seraient maintenues et élargies...

Bon, soit, on peut toujours rêver ! En attendant c'est en vers (et contre tous) que je relate la triste expérience de Paul EMPLOAT, un ancien de commissariat de quartier qui s'est reconverti dans la brigade anti-gang des licenciements.

Sous le poids de cent heures
Par mois, oui, je me meurs !
Malgré le temps partiel
Le boulot t’empare, ciel !!

Je suis au Pôle Emploi
Dans le flou je me noie
Sous faix Pôle Emploi ploie !
Et s’échine avec moi !!

Le nombre des chômeurs
Augmente et c’est chaud ; meurs
Crève toi à la tâche !
Qui dit qu’on se relâche ?

J’aimais l’ANPE
J’administrais au mieux
Jusqu’à ce qu’Assedic
Nous épousât : le Hic !!

C’est le stress au guichet
Les chômeurs énervés
Agressent verbalement
Menacent assidûment !

Les dossiers se cumulent
La crise fait des émules
Dans les rangs des patrons
Qui licencient béton !!

Comme à France Télécom
On finira, en somme
A se flinguer tout court
Je redoute ce jour !!

Je tape avec deux doigts
Comment gérer, ma foi
Quand tant de fiches abondent
Ma sueur est féconde !!

Je vivais moins d’effroi
Dans mon commissariat
Deux ou trois mains courantes
Par semaine épatante !!

Mais mon point de flicage
Un jour a fait naufrage
Pas assez de délits
Dans ce quartier béni !

On m’a reconverti
Dans l’agence aguerrie
Aux combats pour la vie
Des emplois en sursis…

Mais j’appréhende fort
Qu’un jour ce soit mon sort
Et qu’à mon tour je pointe
A Pôle-Emploi-la-plainte.

GREVE DES TRAINS...TREVE DES GAINS (Pas pour tous...)


lundi 19 octobre 2009

HE, DEPUTES UMP, A QUI LE TOUR D'AIDER DD ??

Il y avait bien une vie après les jeux olympiques ! Cela ne pouvait être la collecte des pièces jaunes auprès de mamie Bernadette, même si Lorie est charmante, par ailleurs ! Il aurait pu se lancer dans le beau métier d’entraîneur, de pédagogue, et devenir le Philippe Lucas des jeunes pousses du tatami ! Il aurait pu être un artiste, pour pouvoir faire son numéro, pour que les gens le trouvent beau. Il aurait interprété les œuvres de Carla Bruni, de sa voix mâle de baryton, tontène et tonton, poil au bidon !!

Mais non, il voulait un métier pénard ! Alors, boosté par tout l’appareil UMP, notre double champion olympique (en 1966 à Atlanta, la ville du Coca et en 2000 à Sydney, chez les kangourous) dans la catégorie « poids lourds » en judo, le mal nommé David Douillet, s’est représenté à l’élection législative partielle de la 12ème circonscription des Yvelines. Et il a gagné !!

Douillet député !! Incroyable ! Un député UMP élu avec 51,1 % des suffrages exprimés et qui, il y a peu de temps encore, pratiquait le kosotogake, le sasaesturikomiashi !! A présent il pourra devenir le maître incontesté du takavotéashi, du osatakélagoshichi !!

Si le langage législatif risque d’être de l’hébreu. Douillet, ne t’en fais pas car ils seront plusieurs députés-maires Douillet, à te donner des leçons de bâillement, de tripotage de stylos voire de jeux de physionomie à géométrie variable le jour des enfants, quand les questions au gouvernement sont retransmises sur une chaîne publique et qu’il est de bon ton d’exercer ses talents d’orateur et de comédien !

Un métier taillé sur mesure ? Eu égard à ta morphologie il y aura du travail !! Mais enfin, tu as du temps devant toi ! Une députation dure cinq ans ! Tu as le temps de t’aguerrir car l’Etat t’a mis sur le tapis confortable de la voie royale.

Le pire serait que le petit Nicolas dissolve l’Assemblée et que tu sois acculé à te représenter à de nouvelles élections.

Peu de danger ! Le petit caporal ne va pas copier l’ancien hôte de l’Elysée qui avait été mal conseillé par un certain De Villepin en 1997 !! Il avait dissous et s’était retrouvé avec une jolie chambre rose, bien jospinienne !!!

Don’t worry DD (David Douillet) ! Par contre, c’est Mammie qui va devoir trouver un remplaçant pour la collecte des pièces jaunes. Frédéric Mitterrand ??

dimanche 18 octobre 2009

MOI LE PETIT PAYSAN, AVEC BRAVITUDE, J'AUDACE HEIN ?



Des syndicalistes agricoles ont manifesté leur désespoir en disposant des ballots de paille sur une grande surface de l’avenue des Champs Elysées ! Ils ont élevé des barrières à l’aide de grillages et brûlé des vieux pneus. Le lieu choisi pour édifier cette barricade : en face du Fouquet’s !! Hé oui, le restaurant de luxe où Nicolas Sarkozy avait fêté sa victoire à l’élection présidentielle en compagnie de VIP «bling-bling».

La police n’est pas intervenue. Seuls, les pompiers ont pu éteindre les feux de pneus. La circulation a été détournée, provoquant des embouteillages massifs au centre de Paris.

Ailleurs, en France, des tracteurs ont mené des opérations escargots et bloqué des autoroutes. Des agriculteurs ont aspergé de lisiers des édifices publics (bonjour l'odeur !) quand d'autres ont laissé gambadé vaches et cochons sur les avenues.

Le Monde Rural gronde et n'en peut plus de produire des richesses qui se vendent à un prix inférieur au prix de revient ! Travailler à perte : voilà le dur leitmotiv du paysan qui ne peut plus entendre la petite musique sarkozienne "travailler plus pour gagner plus !!" La faute à qui ? La Mondialisation a sûrement sa part de responsabilité : des pays comme le Brésil ou l'Argentine peuvent exporter des denrées à bas prix car leurs charges sociales sont bien inférieures à celles de la France. Comment lutter contre une telle concurrence déloyale ? Les agriculteurs réclament 1,4 milliard d'euros pour sortir la tête de l'eau ! Après tout, petit Nicolas a bien su aider les banquiers et les producteurs d'automobiles, non ?

En attendant que tout rentre dans l'ordre (utopie ?), la chanson de Jo Dassin aurait eu une toute autre figure si le fils de son père (lui aussi !! Et oui ! Il est le fils de Jules Dassin, le metteur en scène !) avait arpenté la plus belle avenue du Monde en ce 16 octobre 2009.




Je me baladais sur l'avenue,
Quand soudain une odeur connue
De pneus brûlés me dit « bonjour »
Alors j’ai compris !
Oui j’ai compris
Quel émoi
L’incendie
Portait l’effroi
Le désespoir de ces fermiers super endettés !

Aux Champs-Elysées,
Aux Champs-Elysées,
Dans l’automne en furie
Les céréaliers meurtris
Ont changé pneus, paille en fumée aux Champs-Elysées.

L’un m'a dit: "J'ai rendez-vous
Avec mon banquier mais les sous
Me manquent pour rembourser l’emprunt
Je travaille en vain !
Alors je l’ai accompagné
On a brûlé
On a gueulé
Près du Fouquet’s les ballots venaient s'embraser.

Aux Champs-Elysées,
Aux Champs-Elysées,
En cet automne en furie
La ruralité a nui
A la légendaire majesté des Champs-Elysées.

Hier soir mille inconnus,
Mais ce matin sur l'avenue -
Mille cul terreux, tout enhardis
Ont poussé des cris !
Et de l'Étoile à la Concorde,
Des policiers qui s’accordent
A ne pas briser le recours
Des frères du labour.

Aux Champs-Elysées,
Aux Champs-Elysées,
Dans l’automne en furie
La ruralité s’est pris
Une colère carabinée aux Champs-Elysées.

Aux Champs-Elysées,
Aux Champs-Elysées,
Au nez de Sarkozy
Des bouseux, quelle infamie
Ont brûlé pneus, paille et fumier aux Champs-Elysées.

samedi 17 octobre 2009

AVEC MON HOLLANDE JE PRENDRAIS BIEN UN POT.

François Hollande, ex-premier secrétaire du PS, ex compagnon de Ségolène Royal, ex Père des enfants de la dite Ségolène (mais il continue à assumer la paternité !), exPression du socialisme mou,
a proposé samedi une remise à plat de la fiscalité en France :

- Je veux une réforme globale instituant une "politique fiscale lisible, juste, efficace et responsable".

Surtout lisible. François ne cesse d’acheter des verres de plus en plus épais car la presbytie devient insupportable !! Et, comme pour le faire enrager, les imprimés fiscaux sont écrits en caractères de plus en plus minuscules !! Une tragédie pour le rondouillard corrézien qui a des vues sur…2012.

Le député de Corrèze a précisé ses propositions lors d'une réunion de son association "Répondre à gauche", à Périgueux, devant quelque 500,5 personnes (en fait la 501° a été perçue de manière très floue !).

Il voit dans la fiscalité et la redistribution "un lieu de confrontation majeure pour 2012 avec le petit Nicolas", lequel, selon ses dires, aurait « totalement échoué dans sa stratégie fiscale".

"Il faut sortir de la caricature de l'impôt présenté comme une punition: l'impôt sert à préparer l'avenir" et le "PS doit être clair sur ses idées en la matière", a ajouté François Hollande, selon le texte de son discours.

Mais enfin François, les Français ne voient pas l’impôt comme une punition !! Personnellement, je règle chaque jour la TVA sur tous les produits et services qu’on me facture ! Cela ne m’afflige pas puisque de toutes façons ce genre d’impôt est complètement inodore et incolore ! Et je crois savoir qu’il représente près de 48 % des recettes fiscales de l’Etat ! Je suis tout aussi insensible à la TIPP (Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers) que je paie au moindre plein de gazole !

Non, les impôts font partie de la vie ! Une vie sans impôts c’est comme une République sans Président, une grève sans syndicats, un Dray sans montre (et non pas une montre cendrée), des vaisseaux sans gains…

Quant à dire que l’impôt prépare l’avenir : l’avenir nous le dira ! Si j’en crois Hollande « tout revenu, quel qu’il soit, doit être soumis à l’impôt » ! Donc, si je le comprends bien, dès que quelqu’un est revenu il est taxé ! Il vaut mieux partir sans revenir dans ces cas là ! La France risque de se vider !

Ah oui, il précise que tout revenu doit subir un impôt selon un même taux modéré et progressif ! Et pourquoi pas un taux progressivement modéré ou un taux modérément progressif ?

C’est vraiment un jargon d’énarque ! Il persévère dans le discours abscons car il précise :

- Il est nécessaire de supprimer tous les abattements, toutes les niches !!

Ca devient surréaliste : comment empêcher quelqu’un qui est revenu et qui s’attend à être taxé d’être sujet à un abattement ! Comment lui éviter une déprime alors qu’il est mal dans son assiette ! Pour éviter l’abattement il faudrait défiscaliser les médicaments genre psychotropes ! Or je ne pense pas que Mr Hollande aille dans ce sens puisqu’il ne jure que par les impôts !! Et comment empêcher le déprimé de se carapater ailleurs ? Quant aux niches, franchement, je ne vois pas le rapport ! Il va avoir sur le dos une certaine Brigitte Bardot qui ne supporte pas qu’on maltraite les chiens ou qu’on fasse mal aux visons !!

Non sincèrement, il faut qu’il change de discours s’il veut avoir des chances de gagner aux Présidentielles de 2012 !

LE PORTABLE ET LA FAIM DES FILS...


OUBLIER LES VALSEUSES...

Francis Evrard doit comparaître dans 10 jours devant la cour d'assises du Nord : au Nord c'était les corons mais c'était aussi le viol d'un petit Enis, 5 ans, par ce fameux Evrard ! Il était à Roubaix, bourré de boue répugniante de pulsions et a séquestré le pauvre garçonnet dans un garage, pour mieux le violer !!

A l'époque, le crime avait suscité une terrible émotion car l'accusé venait juste d'être remis en liberté après 18 années passées derrière les barreaux pour le viol de deux petits garçons dans les années 70.

Trop hanté par la récidive, Francis Evrard à écrit au petit Nicolas en faisant un pourvoi en Castration. Il demande la permission à notre cher Nico pour subir une ablation des testicules !

Nicolas qui, théoriquement, doit se situer au dessus des partis, devra réfléchir avoir de donner son point de vue. Cela tombe très mal en cette période où la Bourse donne des signes de reprise.
En même temps si cela peut permettre à Francis de se reconvertir dans une carrière de castra pour interpréter les oeuvres de Monteverdi, pourquoi pas !!!

- C'est quelqu'un qu'on devait soigner et qu'on n'a pas soigné, souligne son avocat Jérôme Pianezza (et non pas Pizza de l'ane, comme le remarquerait un dyslexique)

Maître Emmanuel Riglaire, qui défend la famille du petit Enis, émet un avis bien différent :

- C'est une carotte qu'il essaie de tendre dix jours avant le procès, mais il ne prend aucun risque en prenant cet engagement car la castration physique est interdite en France ! De plus, un tel acte ne réglerait pas le problème, car son corps de toute façon ne réagit pas à l'excitation ni aux médicaments : son plaisir est intellectuel !

C'est vrai que, selon beaucoup d'experts (mais oui, il y a des experts dans ce genre de domaine !) la castration physique n'ôte pas la pulsion et donc le passage à l'acte criminel (meurtre). En revanche, la métaphore légumineuse est un peu limite !

Je pense que Nico bottera en touche et respectera les termes du code Pénal (c'est curieux mais le mot Pénal commence comme un autre mot qui suggère..bon..bref !!).

Mutiler m'utile est, affirme Francis !! Peu de chance que son Pourvoi en Castration soit accepté !

jeudi 15 octobre 2009

PLUS DURE SERA LA CHUTE !!!


DES BARRAGES DANS LES PARAGES...


Raymond Domenech a amené toute sa petite troupe dans les gorges de l’Ardèche pour se préparer aux futurs barrages.

Rien de tel que le sport nautique pour se détendre, se confronter à la nature avant de se mesurer aux monstres irlandais, ou bosniaques ou ukrainiens voire slovènes ! Quel que soit l’adversaire il faudra être solide comme un roc de montagne ardéchoise pour supporter le choc d’une confrontation dont dépendra la participation au Mondial de Football en Afrique du Sud !!

L’amende est là !! A force de jouer à crédit, à l’économie, le onze de France a brûlé ses chandelles lors des éliminatoires. L’ogre serbe devenu intouchable, les protégés de Domenoë’ch, l’homme du déluge, n’ont plus que Lisieux pour pleurer. Aussi, après un bref pèlerinage dans la ville sainte ils ont pris la route de Privas pour une bonne mise au vert !!

Dans le bus ils avaient tous en tête ce beau succès contre l’Autriche, mais qui ne servait à rien ! Ils pouvaient seulement regarder dans le rétroviseur et se lamenter sur les actes manqués des matchs éliminatoires : le nul face à la Roumanie (0-0) la défaite face à l’Autriche (1-3) en septembre 2008 !! Les regrets, les regrets, les regrets, comme chantait le pote à Voulzy !

A présent le destin est entre leurs mains !! Il va falloir se qualifier pour donner à la France une nouvelle qualification !! A défaut, notre triste hexagone se verra dans l’obligation de suivre sur l’écran cathodique les exploits des Serbes, des Brésiliens et autres Argentins (qualifiés de justesse face à l’Uruguay !!). Ce sera un concert de lamentations, de ronchonnements sur fonds de déprime collective copieusement nourrie par un sarkozysme ambiant au relents de populisme teinté de népotisme larvé !!

Non, franchement, pour le moral de tous, il serait souhaitable que le petit coq sorte ses ergots et envoie l’adversaire au tapis !! Je ne suis pas chauvin mais l’équilibre moral de ce pays que j’aime (malgré toutes les misères qu’on lui fait !) dépend forcément du coup de génie d’un Malouda, d’un dribble astucieux de Benzéma ou d’un shoot victorieux de Henry !!

mercredi 14 octobre 2009

L, C'EST UN ANIMAL ETONNANT (Dixit BARBELIVIEN)

(Double clic en cas d'incapacité visuelle notoire...)

Hier, 13 octobre 2009, alors que les feuilles des chataîgniers commencent à joncher le sol, le chef de l’Etat a présenté son nouveau plan de réformes des lycées. Parmi les principales mesures, Nicolas Sarkozy souhaite revaloriser les filières littéraires (et technologiques). Mais la grosse révolution c’est : il veut revaloriser la filière L (L comme Lettres) !!

Il est vrai que depuis un certain temps Nicolas se met à dévorer des livres. Après avoir totalement achevé toute la bibliothèque rose que lui a laissée Jean (le fils) il s’est attaqué, avec bravitude (comme dirait l’autre) à la bibliothèque verte !! Carlita l’encourage tout en préparant son nouveau CD qui sera un mélange de Chantal Goya et de Barbelivien à la sauce Guéno !!

Toutes ses lectures permettent à Nicolas d’envisager, d’ici dix ans, l’obtention d’un Bac L par le biais de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). Mais le chemin est encore long !

Cela dit, cette perspective lui a permis de découvrir les richesses de la littérature française : le Club des Cinq traduit en bon français ! Les aventures de Fantomette ! Les frasques de Poly en Espagne !!

Il comprend mieux ceux qui se lancent dans des études littéraires même si les débouchés ne sont pas au rendez-vous !

Il a bien réfléchi : les littéraires doivent se blinder en apprenant des langues étrangères. Il les veut bilingues voire trilingues !!

Pourquoi pas ! Encore faudra-t-il revoir la pédagogie des langues vivantes et s’inspirer du modèle finlandais !! Car, pour l’instant, les professeurs de langue ne sont pas spécialement au top. Une seule exception : les professeurs de l’ENA (Ecole Nationale d’Administration). Ces derniers savent apprendre parfaitement les techniques de la langue de bois aux futurs politicards de droite comme de gauche !!

Il n’y a plus qu’à appliquer une telle performance pour les langues de Goethe, Shakespeare ou de Carla Bruni.

mardi 13 octobre 2009

L’OR LOGE EN SUISSE… MAIS PAS QUE !

L’or loge en Suisse mais pas que
Il y Johnny, oui, ah que !!
Et des drôles de petits gars
Trop citoyens genevois.

L’idée clé sait : « « Je ne vois
Pas pourquoi toute la Savoie
Peuplé de maudits Français
Viendrait squatter nos métiers »

Sus à tous ces frontaliers
Qui viennent l’emploi chiper.
En gros essaim, oui, en masse
En quittant belle Annemasse.

Il y a le feu au lac
MCG* joue les réac’
A l’instar de nos Le Pen
Ils se drapent de la haine.

Dans ce pays de montagnes
Qu’on qualifiait de cocagne
Surgit la xénophobie
Les Français en paient le prix !

En paie tout autant le prix
Le fabuleux Polanski
Incarcéré chez l’Helvète
Pour une vieille histoire, c’est bête !!

Rattrapé par son passé
De démineur obsédé
Polanski dans sa prison
Est parcouru de frissons !

Est-ce le H1N1
Qui là-bas fait son malin ?
Ou bien les remords en vrac
Qui le rendent tout patraque ?

N’en a pas payé le prix
Le chouchou de Kadhafi
Hannibal fils adoré
Du Lybien controversé.

La police genevoise
L’avait enfermé, sournoise !
Pour maltraitance sadique
Sur deux de ses domestiques.

Deux jours de taule et pas plus
La caution devient vertu
Dans ce pays de banquiers
Où les puissants sont choyés !

L’or loge en Suisse mais pas que…
On y trouve des anxieux
Des ultra nationalistes
Et de nombreux journalistes.

« Y s’passe jamais rien ici ! »
Disait le douanier transi
Dans une pub, à la télé
Mais le monde a bien changé !!

* Le Mouvement des citoyens genevois (MCG) a fait de la lutte contre les frontaliers qui viennent travailler en Suisse leur dada ! Alors que la droite conserve sans difficulté sa majorité au Parlement du canton de Genève, les populistes deviennent la troisième force politique après les élections de dimanche 11 octobre, juste derrière la gauche !!

DOCTEUR JACQUOT SANS FRONTIERE..

Jacquot mène une retraite haletante ; ah, le tente tout voyage en Afrique où il retrouve ses sensations d’homme d’Etat. Mr Chirac a quitté sa collectionneuse de pièces jaunes et son affreux bichon maltais (il l’aurait d’ailleurs placé à la campagne !!) pour se rendre au Bénin (ex Dahomey) avec un défaut « bénin » dans l’appareil auditif ! Pas si négligeable que cela car il a dû tendre l’oreille pour ouïr les discours à sa gloire !

Et oui, six dirigeants africains se sont joints à l'ancien président français pour lancer au Bénin l’ « appel de Cotonou » contre le commerce de faux médicaments. Oui, ça fait très gaulliste mais ce n’était pas le 18 juin et il ne s’agissait pas de se battre contre un envahisseur nazi mais contre les cochonneries médicamenteuses qui mettent la vie des patients en jeu sur le continent le plus abandonné de la planète.

Car l’Afrique reste une pompe à fric pour les mafieux de la chimiothérapie de bazar. Des milliers de pharmacies, d’étalages, de marchés de rue écoulent des médicaments contrefaits à bas prix.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) les antipaludiques africains sont des ersatz douteux qui tueraient quelque 100.000 Africains chaque année que Dieu fait !

Par ailleurs, ce marché noir (sans jeu de mots, si, si, je vous l’assure !) génèrerait un manque à gagner pour les gouvernements de là-bas eu égard à une moindre TVA encaissée, à moins que ce ne soit une moindre rentrée de taxe parafiscale… Ce que j’en sais moi !! Je ne suis pas un spécialiste de la fiscalité africaine !!

Bref, il faut combattre les méchants trafiquants de cachets et comprimés morbides !!
Les six pays que sont le Bénin, le Niger, le Burkina Faso, La République du Congo, le Niger et le Sénégal, se sont donc engagés à tordre le cou de la girafe infamante qui diffuse, de façon éhontée, des produits pharmaceutiques !

- Un fabriquant de médicament doit être un ferme ascétique, a lancé Jacquot tout ragaillardi par le climat local, les doudous, les mélopées du tam-tam et les flatteries de son ancien ministre Borloo. Avec ma fondation je solliciterai les Nations Unies afin qu’elle parvienne à interdire ce trafic qui en remplace un autre, je veux parler de celui des défenses d’éléphant !!

- Tu fais référence aux socialistes, a lancé Borloo goguenard mais toujours aussi lourd ?

- Non, ah, c’est malin, Jean Louis ! Je ne t'ai pas convié à ce voyage pour entendre tes vannes !! Non ! Je pense à tous ces pachydermes qu’on a massacrés pour leur ivoire ! Je pense aussi aux rhinocéros, pauvres bêtes, décimés pour leur corne ! On en faisait de la poudre ! Oui, Jean Louis ! De la poudre qu’on écoulait en Asie car, là-bas, on pensait qu’elle avait des vertus aphrodisiaques !! N’importe quoi !!

- Jacques, je crois que le Président du Sénégal souhaite te dire quelque chose ?

- Hein, quoi Jean Louis ?

- Mr Le Président du Sénégal…

- Ah, bonjour Abdoulaye Wade, je prononce bien votre nom ?

- Ca va Jacquot ! Ca va !! Bon ça se confirme ! Il y a urgence à prohiber ce trafic de merde !!

- Ah ? Comment !!

- Ben oui, figure toi que chez moi, dans mon pays, au Sénégal, un coureur cycliste très célèbre, un certain Vandenbroucke, a été retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel !! D’après mes sbires il serait mort d’une embolie pulmonaire !

- Une embellie millionnaire ?

- Non Jacques EMBELLIE PULMONAIRE !!! Ca m’étonnerait pas qu’il ait avalé des cochonneries achetées sur un marché de Saly !!

- Il s’est sali ??

- Non, la ville de Sali, chez moi…C’est environ à 70 km au sud de Dakar, ma Capitale ! Ma fierté !

- Ah d’accord...Dakar...Sali !! Bon, ok, on va précipiter la démarche !! Effectivement il y a urgence si on constate la mort de coureurs cyclistes à présent !! C’était pas un Français quand même ?

- Avec un nom pareil !! Non Jacquot ! Il était Belge !!

- Ah ? Et bien pourquoi n’est-il par mort au Congo ??

lundi 12 octobre 2009

AU NOM DU PERE ET DU FILS....

La probable accession de Jean Sarkozy, 23 ans et toutes ses dents (normalement) fils du président français mais dépourvu d'expérience, à la tête du plus grand quartier d'affaires de France, la Défense, suscite de fortes résistances et des accusations de népotisme. Si vous ne savez pas ce que veut dire ce mot il y a toujours le Robert ou le Larousse !! Je ne vais quand même pas vous mâcher le boulot de recherche !! A part cela, encore un petit poème de derrière les fagots qui évoque ce fait d'automne (à défaut d'hiver !)

Le népotisme
Favoritisme
Pour ses enfants
Ses descendants !

Un vieux système
Beau stratagème
De droite à gauche
Du blé se fauche…

Pions à placer
Sur l’échiquier
Roi est mon fils
Bel édifice !

La promotion
Du rejeton
Passe avant tout
Gare aux jaloux !

Progéniture
En devanture
L’émulation
Est hors tension !

Les privilèges
En vigne vierge
Sur la Défense
Qui s’en offense.

Jean Sarkozy
L’enfant chéri
Roi de l’EPAD
L’honneur est fade !

Si ça crie, fils
Ton sacrifice
N’en n’est que plus
Jolie vertu !!


Fils adoubé
Je te sens prêt
Aux horizons
De successions.


Des gueux fais fi !
L’acrimonie
Ronge leur foie ...

En toi j’ai foi !

Les réactions
De l’opinion
Partisane sèment…
Mais s’avèrent vaines !

En haut de scène
Des Hauts-de-Seine
Tu grimperas
Autant que moi !!

Mais si la gloire
Je n’ose y croire
Devait snober
Ta vanité…


Nous tomberions
Tous deux en chœur
Sous les lampions
De la rumeur…

samedi 10 octobre 2009

BARACOLOMBE DE LA PAIX



J’aime ma couleur café
Mes cheveux café
Quand je viens gaffer
La planète me récompense..
Je les entends murmurer
« Il va progresser
Il aura la Paix !"
A mes pieds font révérence !

Couleur café
Que j'aime ma couleur café

C’est quand même fou l’effet
L’effet que ça fait
De me voir doté
D’un prix Nobel ! Ah je flanche !
J’ai la pression ! Mais qu’a fait
Ce clan de jurés
A me décerner
Ce grand prix ? Mes nuits sont blanches !

Couleur café
Que j'aime ma couleur café

La paix sans philosopher
C’est comme le café
Très vite passée !
Et tous mes discours y passent.
J’en aurai marre de café
De me présenter
VRP de Paix
En faisant la guerre en face !

Coûts, leurres, cas faits !
Lâchez moi, je prends mon café !!

vendredi 9 octobre 2009

LA FUTURE EPREUVE DE FRANCAIS

EPREUVE DE FRANÇAIS – BAC PRO TOURISME
Session de Juin 2010
(durée : 2 h 30)

TEXTE 1

"Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : 'Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d'autres gosses ?' Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même". "J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi ".

Cohn Bendit - Le grand bazar

TEXTE 2


"J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici .[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas."

Frédéric Mitterand - La Mauvaise vie

QUESTIONS


I- COMPÉTENCES DE LECTURE (12 points)

1- Selon Daniel Cohn Bendit, quel est l’état d’esprit sont les gamins avec qui ils entretient des rapports ? Justifiez votre réponse à l’aide d’exemples tirés du texte. (3 points)

2- Quels éléments du texte de Frédéric Mitterand illustrent l’expression "le maquereautage généralisé » ? (4 points)

3- Comment comprenez-vous la citation de Frédéric Mitterand « je suis au cœur de mon système » ? (2 points)

4 – Quelle problématique commune se détache des deux textes ? (3 points)

II- COMPÉTENCES D’ÉCRITURE (8 points)

Votre lycée vous propose un petit magot pécuniaire si vous acceptez de venir dans l’établissement scolaire afin de limiter votre absentéisme.
A l’aide d’arguments de votre choix, vous essaierez de faire partager votre passion pour cette formule sachant que ledit pécule servira à financer un voyage exotique….

A QUI LE TOUR ?

Après avoir cassé du sucre sur le dos de Cohn Bendit (n'est-ce pas Bayrou ?) voilà que la classe politique s'en va chercher dans les culs de basse fosse de la littérature d'hommes politiques jadis désoeuvrés des monceaux de rhétorique nauséabonds. Ainsi Marine le Pen a ressorti quelques phrases croustillantes d'un livre qui, lors de sa parution, n'avait pas véritablement provoqué de tsunamis.

Mais il faut dire que, depuis ce temps, son auteur, un certain Frédéric Mitterand, est passé sous les fourches élyséennes et que, durant le même temps, la Marine a été coulée lors des élections municipales de Hénin-Beaumont (62 ! C'est chez nous ça !!).

Alors, lorsque Marine n'a plus rien à dire pour lutter contre la crise, lorsqu'elle se sent vidée, exténuée par un monde politique qui la désespère, elle reprend la bonne vieille ficelle du bouc émissaire.

Bayrou, le déboulonné, n'avait pas agi autrement à l'égard de Cohn Bendit !!

Dans les deux cas de figure il s'agit pour l'attaquant de ressortir quelques phrases d'un livre ! Mais pas n'importe quel livre ! Un livre qui parle de pédophilie !! Aïe !! Ca fait mal ça ! Non, pas la pédophilie..encore que..on ne demande pas vraiment l'avis aux jeunes victimes !! Non, ça fait mal pour la réputation de l'homme politique qui, jadis, s'est laissé aller à des témoignages d'expérience libidineuse que la morale publique réprouve.

Bref, une bombe à retardement qui n'explose qu'en cas de crise ! Sa déflagration fait des vagues sur toute les lignes d'un échiquier politique incapable de répondre aux angoisses de la France profonde en cette crise nouvelle !!

Une bien triste époque !!

jeudi 8 octobre 2009

QUI AMENDERA L'IRE ?


Juppé c’est la grosse colère
Depuis qu’il a bien reçu
Le faire-part de mise en bière
D’une taxe bienvenue.

La taxe professionnelle
C'est bien elle dont il s'agit
Sera morte avant Noël
C’est Sarko qui l’a promis !!

Alors le Maire de Bordeaux
Pique, pique, sa colère
Il va perdre des euros
Voilà bien une sale affaire !

Comment pouvoir financer
Les réceptions en mairie
Finis caviars, Taittinger
Vive chips et Champomy !

De Villepin : c’est l’ire aussi
On l’accuse de comploter
Contre petit Sarkozy
Ca finit par l’énerver !

Les carnets de ce Rondot
Ne pourront jamais prouver !!
Fichez moi donc ce complot
Au rayon des billevesées !!

C’est la colère des anciens
Premiers ministres déchus
Mais ce virus en chemin
Pourrait frapper moult élus.

Attention mon Nicolas
De ne pas trop te priver
Des UMP au combat
Que bientôt tu vas livrer !!

mercredi 7 octobre 2009

LA VACHE !!!



A Clermont-Ferrand vivent les Auvergnats, ceux qui posent un problème dès qu’ils sont nombreux (dixit Heurtefeux). C’est tellement vrai que Bruno Le Maire, notre Ministre de l’Agriculture (ou du moins ce qu’il en reste !) en a fait les frais !

Au sommet de l’élevage de la ville sus-nommée notre Bruno s’était rendu ! Visiter les stands était le but de sa venue ! Le discours aux éleveurs devait clôturer l’entrevue !! Une véritable bousculade à son insu lui est chue !!

Et oui ! Quelque 500 agriculteurs ont manifesté à l’arrivée du ministre dans le salon. Des cris ont fusé « paysans en colère, dehors ». Des producteurs de viande bovine se sont vêtus de T-shirts rouges et ont jeté des morceaux de bidoche aux forces de l’ordre. Il faut dire que les pauvres CRS sont bien apathiques en ce moment avec les restrictions budgétaires qu’impose Heurtefeux. Un peu de protéines animales, gracieusement offertes par la profession bovine, a remonté le moral des troupes. On vit les manieurs de matraque avaler, à qui mieux mieux, des monceaux de steak du plus beau rouge, tels des crève la dalle !!

Bruno Le Maire, quant à lui, reçut un tournedos Rossini sur l’arcade sourcilière. Il se sauva vivace en trois mouvements telle une pie voleuse après le vol d’un butin.

Bruno aurait tellement voulu prendre le taureau par les cornes et montrer son caractère volontariste aux yeux de la profession !! Il était prêt à proposer des solutions pour sauver la vache française qui va de mal en pis !! Il aurait déposé sur les tables (de vache) ses plans de bataille pour redresser le cours du paleron ! Mais on l’a considéré comme un despote...au feu !! Il n’a pas de veine (de vache) pour son premier job de ministre et a dû filer, mignon mais battu !! L’art d’administrer n’est pas donné à tout le monde. Et même, parfois, l’art est niais (de bœuf !!).
En conclusion, cette pantalonnade émeut (de vache) notre sympathique Bruno qui retourne illico presto à son gîte (de bœuf) après avoir réussi à se faufiler (de bœuf) parmi ces manifestants !

Il va, bien que dégoûté, revenir à son ministère pour reprendre le collier (de bœuf !)

UN DIRIGEANT QUI N'EST PAS PRIS AUX MOTS

Décidément la ville de Créteil ne sait plus quoi inventer pour faire parler d’elle. Après l’initiative de hauts dirigeants pédagogiques de rémunérer les bons lycéens assidus, nous voici dans une sombre histoire de club de football cristolien.

Ce club en question est le Créteil Bébel. Belmondo dément être le dirigeant de ce club qui a refusé de s’opposer au Paris Football Gay :

- Je ne suis pas amateur de football, lance l’artiste vieillissant tout en caressant son chien, c’est un sport marginal qu’on tente de rendre professionnel pour des branleurs souvent à bout de souffle, qui n’ont rien dans le cerveau car ils se disent : je marcherai sur le corps de mon ennemi ! Ils feraient mieux de quitter un itinéraire d’enfant gâté et d’aller se reposer un week-en à Zuydcoote !!

Ces éclaircissement étant faits on doit s’interroger sur les mobiles du club !

Pourquoi refuser de jouer contre le Paris Football Gay ! Parce que Gay veut dire Homosexualité !! Hé oui ! Le revoilà le vilain petit canard ! L’homophobie !! Il y avait longtemps qu’il n’avait pas montré ses plumes acides !!

Pourquoi ce refus ? Le dirigeant du Créteil Bébel avait avancé l’argument suivant :

- Notre club est composé de 80,86 % de musulmans pratiquants. Et la religion nous interdit de jouer contre des Péd..des pédestres à crampons qui sont des tape..des tape-ballons sur gazon maudit !!

Franchement je ne vois pas le rapport entre la religion musulmane et l’homophobie. Je pense que ce dirigeant doit utiliser l’argument religieux pour justifier son dégoût des gens qui ont une autre vie sexuelle que la sienne !!

Mais si ce n’est pas le cas il serait de bon ton que la communauté gay attaque en justice la religion de Mahomet pour discrimination !!

- Non, là, franchement, on navigue dans du délire haut de gamme, m’a dit un copain arabe islamique et homosexuel à tendance maniaco-dépressive, ascendance sagittaire.

D’ailleurs le club en a tiré sa propre leçon : plusieurs joueurs, nonobstant les dires du dirigeant, ont accepté de jouer ce match contre une équipe respectable.

C’est comme à l’école des fans.
A la fin tout le monde a gagné...en respectabilité !!

mardi 6 octobre 2009

UN RONDOT QU'ON SERT TOT...


Le Tribunal Correctionnel n’apporte aucune correction à la tenue impeccable du personnage qui se dresse dans le prétoire. L’homme, visiblement, sait astiquer ses pompes et régenter avec un haut degré de sophistication les plis de son pantalon. L’animal bipède se tient droit, comme au garde-à-vous. Le Président du Tribunal s’avise de penser, bêtement, qu’il a devant lui un général de l’armée française, cette grande muette qui, parfois, en sort de bien bonnes !!
L’intuition subtile du haut magistrat se confirme quand l’intéressé décline son identité :
- Général Rondot, Officier de renseignement militaire, rédacteur de petits carnets, à la retraite depuis 2005, vacciné contre le H1n1, responsable de la capture de Carlos, le terroriste, pas le chanteur. Le chanteur je n’ai aucun disque de lui. Je préfère Carla Bruni ou Mireille Matthieu, question de circonstances !

- Jurez vous de dire la vérité ?

- Affirmatif !!

Et voilà Rondot qui, durant 90 minutes (sans mi-temps !!) expose les faits tels qu’il les a vécus. Il désamorce point par point les grenades explicatives d’un certain de Villepin sur l’affaire Clearstream.

Chargé de vérifier l'authenticité des listings Clearstream (où le nom de Sarkozy figure) et l'existence de comptes occultes, Rondot consigne tout dans ses petits carnets à spirale. Cette manie il l’a attrapé, un jour, en écoutant un tube de William Sheller :

- J’ai trouvé dans mon carnet spirale tout mon bonheur en lettres capitales…


Il a donc commencé par revenir sur la fameuse note du 9 janvier 2004. «Dominique de Villepin m'avait demandé de venir. Je me retrouve dans son bureau avec Jean-Louis Gergorin. Le nom de Sarkozy est cité. On parle d'un compte couplé avec un Stéphane Bocsa. Je le note sans comprendre...»


La salle d'audience tremblote comme une feuille de marronnier qui va bientôt se détacher du pédoncule sous l’effet d’une brise d’automne. En quelques minutes le général vient de percer la défense de Dominique de Villepin. La semaine dernière, l'ancien Premier ministre avait assuré à trois reprises n'avoir jamais évoqué le cas de Nicolas Sarkozy lors de cette réunion.

De Villepin c’est comme Pierre dans les Evangiles : il va renier trois fois avant que le coq ne chante !!

Le coq ! Symbole d’une République en plein délire médiatico-politique !!

Puis Rondot continue : « Je repars de son bureau d'autant plus troublé que Villepin me demande de ne pas alerter Michèle Alliot-Marie, qui est alors mon supérieur direct au ministère de la Défense. Ce n'est pas mon habitude... »

Derrière lui, une grande carcasse à la chevelure chenue commence à s'enfoncer dans son siège. Ses pieds deviennent trop grands au regard des chaussures étroites ! Des perles de sueur coulent de ses tempes.

De son côté, Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, se frotte machinalement les mains (un réflexe pavlovien après avoir subi les recommandations anti-H1N1 de Bachelot !)

Puis Herzog boit du petit lait (son médecin lui proscrit l’alcool) quand Rondot aborde le second entretien avec Dominique de Villepin. Cette note-là date de juillet 2004. « Je m'étais rendu compte que Clearstream était une manipulation. Je lui fais part de mes résultats et propose de détruire les notes. Il accepte et me répond alors : "Si nous apparaissons, le président de la République et moi, nous sautons !"
Ce qui est marrant c’est que la semaine dernière, l'ancien Premier ministre avait, précisément, prétendu le contraire.

Rondot enfonce alors le clou : « En conclusion, j'ai agi en militaire. Je n'admets pas qu'on mette ma parole en doute. Je n'ai pas un Q.I. de pétoncle ! »

Ami lecteur, si tu ignores ce qu’est un pétoncle, sache qu’il s’agit d’un bivalve pectinidé qui ressemble à une coquille St Jacques !!

Rondot s’avance un peu présomptueusement : comment peut-il savoir qu’un pétoncle n’est pas intelligent ??

Je pense que les pétoncles devraient l’attaquer en justice pour insulte !!

Mais la métaphore est subtile car, si on admet que De Villepin considérait Jacques Chirac comme un Saint (hypothèse mystique !!), il lui aurait dit un jour : j’ai commis une coquille, St Jacques !!

A moins que le grand Philippe démontre par A + B qu’il n’a jamais commis de coquille et que Rondot est un menteur un carnet, heu, incarné !!

HULOT EUT L'EAU (NAUFRAGE DE PETITE ANIC..ROCHE)

Lundi soir, sur TF1, face à Laurence Ferrari tout juste remise d’aplomb après l’interview soporifique de Sarkozy (voir mon roman photo), Nicolas Hulot (un autre Nicolas) a fait la promotion de son film « Le syndrome du Titanic »

Non, le roi d’Ushuaia (qui chassait sur ses terres Tfiennes), n’a pas réalisé une remake du film de Cameron et ne s’est pas non plus lancé dans un casting d’enfer qui aurait fait reprendre du service à un certain dit « qui a pris l’eau » !

Non, plus modestement, avec un petit budget à l’image de Tf1, Nicolas a filmé la misère dans le monde. Il l’a comparée avec l’opulence de certains nantis. Nicolas joue son Arthus Bertrand pour critiquer un monde capitaliste et ses dérives en oubliant, certainement, que ce capitalisme lui a permis d’être ce qu’il est : un enfant gâté qui voyage, vit de ses reportages, croque la vie à pleines dents (à moins qu’il ait des caries et ait bénéficié de la pose d’un implant ; ça, franchement je n’ai pas pu vérifier !!).

Il était donc là à vendre sa soupe, face à une Ferrari qui feignait le débat contradictoire, histoire de montrer qu’elle n’est pas une cruche creuse.

Puis l’éblouissante Evelyne Dhéliat est venue nous conter la météo… Elle s’est assise à côté du chantre de l’écologie humanitaire et responsable ! Un véritable instant de grâce !!

Tf1 c’est beau comme une planète qui ne veut pas mourir !!

lundi 5 octobre 2009

DES SUFFRAGES QUI SOUFFRENT, RAGENT...


Les Irlandais ont dit oui au traité de Lisbonne.

Un « oui » massif : 67,13 % des irlandais, tout imbibés d’irish coffee de derrière les fagots, se sont prononcés en sa faveur.

En juin 2008, 53,4 % d'entre eux avaient pourtant dit non ! Mais il est vrai, qu’à cette époque les habitants de Dublin et autres bourgades irlandaises ne connaissaient pas la crise ! Aussi n’avaient-ils pas besoin de se plonger dans l’alcool torride mélangé au café infect d’anciennes colonies anglaises !!

Les neurones déconfits par des vagues d’éthylisme exponentiel, les habitants de l’Eire ont oublié qu’ils avaient dit non !! L’alcool attaque les cellules de la mémoire !

Yes donc !! Ainsi, le petit Nicolas se voit soulagé : les buveurs d’irish coffee ne bloqueront plus les réformes des institutions européennes ! Ah, ça fait du bien !! Quand au même moment Carla crée son site et qu'on est assuré qu'elle ne chante pas pendant qu'elle le gère...oui vraiment ça fait du bien !!

Mais les oiseaux de mauvaises augures prétendent que la course d’obstacles n’est pas close !
L’Eire adhère à l’aire européenne génétiquement modifiée mais il faut encore que le président polonais Kaczynski (case un ski s’il veut !! Moi, ça ne me regarde pas !) signe le traité que son parlement a adopté ! Ce noble habitant de Pologne attendait le oui irlandais pour parapher ! A présent il peut parapher, il part à fond !!

Et puis il faudra, qu’en République tchèque, Vaclav Klaus ratifie, lui aussi, le traité. Il se fait prier et pourrait finir par s’appeler Désiré (prénom peu tchèque, je vous l’accorde !). Il a réitéré le motif de son attente : il signera dès que la Cour constitutionnelle tchèque se prononcera sur la validité du traité de Lisbonne.

Mais Vaclav est un eurosceptique ! Il n’aime pas l’Europe et cherche à jouer la montre (qu’il a achetée en Suisse, pays particulièrement indépendant du groupe des 27 !!). Il ne s’agit pas de le déranger durant sa cueillette de champignons qui dure, top chrono, une heure !!

- Ne contrariez pas l’heure aux ceps, tique Vaclac !!
Pourvu que ces champignons ne soient pas hallucinogènes et que Vaclav ne fasse pas traîner le dossier européen !! On ne serait pas prêt d’avoir un Président de l’Europe flanqué de son Ministre des Affaires Etrangères !!

C’est l’angoisse du petit Nicolas, bien plus que le problème de la Poste !

Là aussi il y a eu vote ; ou plutôt votation !! A la radio, j’avais compris « vote à Sion » et m’étais convaincu que certains Suisses avaient pris position pour défendre le timbre français !

En fait non ! Soixante deux organisations française du comité national contre la privatisation de la Poste ont organisé un référendum populaire bon enfant sur la question : «le gouvernement veut changer le statut de la Poste pour la privatiser, êtes-vous d’accord avec ce projet?»Seuls 31.701 votants ont répondu «oui» (1,51% des suffrages), contre 2.092.016 «non».
La participation a fait éclater l’objectif initial d’un million de votants.
- Peu m’en chaut, dira Nicolas qui a le bras long, ces organisateurs du comité ne pourront me contraindre juridiquement à organiser un vrai référendum en bonne et due forme sur le statut de la Poste ! Hé, hé, ils ne le peuvent pas ! Il n’existe toujours pas de texte d’application sur le droit au référendum d’initiative populaire, dispositif prévu dans la réforme constitutionnelle de juillet 2008. Il faut d’abord que le Parlement vote une loi organique qui puisse permettre la tenue d’un tel référendum ! En étant optimiste ça nous fait reporter à juin 2010 !! D’ici là j’aurai transformé la Poste en une véritable petite société privée, cotée en Bourse !!

Entre des gens qui, sur seize mois, transforment leur vote négatif en suffrage positif et des gens qui expriment un suffrage au triste visage de roupie de sansonnet, la vie de la citoyenneté a connu bien d’étranges couleurs ce week-end !

samedi 3 octobre 2009

COMMENT LISSER UN BUDGET ?

L’académie de Créteil vient du fumer la moquette (St Maclou priez pour elle !) en imaginant une cagnotte collective pour inciter les jeunes à être assidus à l’Ecole de la République !
Pour faire baisser un taux d’absentéisme qui frise parfois les 20 %, les hauts dignitaires de la Pédagogie ont pondu ce stratagème mercantile et visqueux ! C’est le retour de la carotte à défaut d’avoir su maîtriser le bâton !!


Trois établissements cristoliens, en crise tôt, lient un cordon à la bourse expérimentale ! L’argent affluera dès qu’un vilain petit écolier aura décidé de se repentir pour reposer ses fesses sur le banc d’une classe !!

Ne dit-on pas que toute peine mérite salaire ??

Paiera-t-on un peu plus le lycéen qui, après trois semaines d’absence, rejoindra son cours de mathématiques que le lycéen qui, après deux jours d’absence, adhèrera au cours d’allemand deuxième langue ??

Les pourparlers sont en cours !! Ça se négocie ces choses là !!

Un syndicat indépendant de lycéens salariés va s’échafauder dans cette optique !
Le SLIP (Syndicat des Lycéens Intermittents Payés) va incessamment déposer ses statuts ! Ses membres semblent, d’ores et déjà, très culottés et avides de se faire des couilles en or plutôt que des nouilles encore !


Toute cette aventure romanesque valait bien un petit poème !!

Si tu ne viens pas au lycée
Tu ne seras pas diplômé
Ton absentéisme est patent
Ton poil dans la main épatant !!

Il se peut que nous, pédagogues
Ne soyons plus vraiment en vogue
Et que nos cours soporifiques
Te créent des poussées allergiques !

On balaie devant notre porte
L’autocritique n’est pas morte
On sait se remettre en question
Pour mieux tisser l’éducation.

Si ton école buissonnière
Se vêt de la raison première
Que l’école est l’enterrement
Des folles envies de tes seize ans...

Nous proposons pour consoler
Ton petit cœur d’ado blessé
Une cagnotte inestimable
Pour réactiver ton cartable.

Imagine que nous payions
Pour toutes tes interventions
Au sein de notre établissement :
Des euros si tu es présent !!

C’est de l’oseille bien gagnée
Pour avoir su te réveiller
Et franchir gaiement le portique
De l’éléphant pédagogique !!

C’est du blé pour te motiver
A regagner ton beau lycée
Afin de rendre moins moroses
Les enseignants qui se sclérosent.

Ca te fera l’argent de poche
Car tes parents que l’Etat fauche
A grands coups de taxes et d’impôts
N’assument plus paiement d’écot !!

Ca te renforcera la bourse
Non pas pour dépenser aux courses
Ou te pourvoir en ecstasy
Mais pour visiter des pays.

Ca te renflouera les finances
Non pas pour te gaver la panse
A grands renforts de sucreries
Mais pour t’acheter le permis (1)

On va te payer lycéen
Pour te fabriquer citoyen !!
N’en déplaise à la vieille éthique
Allons enfants de l’appât fric !!

(1) On veut faciliter l'accession au permis de conduire pour les jeunes !! Il manque visiblement de voitures en circulation et notre pays ne pollue pas suffisamment pour crédibiliser l'instauration de la taxe anticarbone !