CHERCHEZ DANS CE BLOG

mercredi 14 septembre 2016

TRES VITE LES COINS "DOLE", "THAU" N'EURENT PLUS DE SECRETS POUR CARLOS



Françoise Dolto (1908-1988) a consacré sa vie à s'occuper des enfants d'un point de vue psychanalytique. Elle eut elle même une progéniture turbulente et notamment elle mit au monde un certain Carlos, qui, dès son plus jeune âge, la terrorisa avec des chansons loufoques, composées de mots écorchés, de magnificence miss Mexique, heu, lisquedexique, heu dyslexique...

Aussi, pour palier au plus vite les défauts, elle créa de toutes pièces un imagier à l'usage de son fils.

Il sut très vite en faire bon usage et progressa !
Les petits copains, eux, se coltinaient l'imagier du Père Castor qui, avouons-le, faisait barrage de tous bois, à toutes fantaisies.

Maman Dolto conseilla à son fils de ne pas divulguer l'imagier qu'elle n'avait confectionné que pour lui ! Il faut dire que le quartier n'était pas sûr et, lorsque l'enfant paraît, il faut tout faire pour qu'il évolue dans un environnement serein et sécurisé.

Quelques années plus tard, alors qu'une barbe grise lui taquinait la face, Carlos se décida, par une courte chanson, à rendre hommage à sa mère et à cet imagier, en sélectionnant les illustrations qui l'avaient le plus marqué.

C'est particulièrement émouvant !


video


Aucun commentaire: