CHERCHEZ DANS CE BLOG

mardi 26 janvier 2010

LE PANEL A L'EPAIS NUL !



Le sarko-show sur Tf1 fut l'occasion, pour le chef de l'Etat, de se transformer en grand frère attentif et compatissant ! Face aux onze Français, triés sur le volet, et qui lui présentaient moult doléances, notre petit Nicolas a joué de la corde sensible en utilisant l'anaphore "Mais ce n'est pas possible !"


Ca c'est vrai ça, comme l'aurait dit Mère Denis ! C'est pas Dieu Possible une situation aussi catastrophique ! Et il faut que ça tombe sur Nicolas !! Vraiment pas de chance ! Que pouvez-faire l'hôte de l'Elysée si ce n'est compatir et se draper de commisération de bon aloi !!


Et ce Jean Pierre Pernaut qui reste debout et qui prend la parole de façon intempestive !! Non, vraiment, ce n'était pas la soirée de Nicolas !!

Mais ce n’est pas possible votre situation
Vous vendez lait à perte c’est l’abomination !
La faute aux Polonais et l’Europe des quotas
Ca ne peut plus durer cette situation là !

Mais ce n’est pas possible votre situation
Vous êtes retraité sans le moindre pognon
C’est la faute à l’Afrique où vous avez bossé
Sûrement trop longtemps et sans rien cotiser !!

Mais ce n’est pas possible votre situation
A cinquante cinq ans votre mari est bon
Pour pointer au chômage ; bientôt la fin de droit ?
Je comprends, c’est terrible, je compatis, ma foi !

Mais ce n’est pas possible votre situation
Avec un bac + 5 c’est du « sans profession »
Je comprends, c’est odieux, jeunesse sacrifiée
Sur l’autel de la crise et des frileux banquiers !

Mais ce n’est pas possible votre situation :
Menacé par les viles délocalisations
Sous payé, exploité tandis que les profits
D’indécence s’érigent et créent des paradis !

Mais ce n’est pas possible votre situation
Pécuniairement faible incombe à vos patrons
Qu’ils vous laissent embrasser les heures supplémentaires
Je les ai détaxées, déchargées ; faut les faire !!

Mais ce n’est pas possible votre situation
Au service des urgences c’est la pire vocation !
Infirmières, soyez sûres : vous serez augmentées
Il faudra, cependant, un peu plus cotiser !

Mais ce n’est pas possible votre situation
Auto entrepreneuse remarquée par Fillon (*)
C’est difficile à vivre ; les banquiers se méfient !
Vous coachez des mariages ? Ca marche encore ici ?

Mais ce n’est pas possible votre situation
Mon cher Jean Pierre Pernaut : quelle terrible station
Toujours à vertical. Vous asseoir crée des rides ?
Oui, je l’ai bien compris : c’est les hémorroïdes !


(*) Parmi les onze "triés" il y avait Elodie Lepont-Jubin (Sous le Pont j'eus bain ?) une charmante blondinette qui était apparue dans le journal Le Bien Public aux côtés de François Fillon ! Pur hasard ?

1 commentaire:

Le Veilleur a dit…

Bonsoir Fabiano,

Un gentil petit Nico que l’on a vu là, la larme à l’œil lorsque la veuve d’un agriculteur lui parle de ses revenus (il veut augmenter les retraites de veuvage de 6%, il va se ruiner le petit Nico), un air compatissant lorsque l’employée de libre service prit la parole.

Il va baisser le chômage, sans oublier sa célèbre phrase, il faut se remonter les manches pour gagner plus.

Mais super Nico était là, il est prêt à se déplacer partout, dans les fermes, dans les magasins afin d’être plus prêt de ces chers con…citoyens.

Une soirée bien nul, avec un Pernaut (sans glaçons), qui coupait la parole toutes les dix secondes.

A oublier très vite